Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 9 avril 2014

Valls : objectif le 25 mai N°1724 7e année

Avec la nomination de 14 secrétaires d’Etat, Manuel Valls dispose de son équipe de guerre, de même que le Chef de l’Etat en appelant auprès de lui son ami, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Jouyet au secrétariat général de l’Elysée se pare d’un chef d’Etat-major et pour clore cette mise en scène, Harlem Désir est poussé hors la direction du parti socialiste au profit de Jean-Marie Cambadélis lequel devra être approuvé par les militants…
Ministère de combat, il l’est totalement. Manuel Valls, au terme d’une intense mais courte campagne de communication, a usé de sa voix forte et fait croire à une autorité soudaine de nature à bouleverser les récalcitrants de son camp et tétaniser ses opposants.
Sont-ce les seuls résultats des élections municipales à être à l’origine de la remise à plat de tout l’exécutif ? Deux forces se combinent tout en s’opposant : la première est sans contexte la gauche en générale et le parti socialiste en particulier ; la seconde, c’est la finance ou si l’on veut les « marchés » qui tournent autour de la France guettant la première occasion pour s’y ruer. Le point commun : les élections européennes de mai prochain. S’il y a un pays qui ne peut en aucun cas dérailler ou déraper, c’est bien notre France. C’est-à-dire que l’on attend des citoyens français de rester dans le rang, autrement dit dans l’ordre de pensée totalisante. Manuel Valls en est le gendarme.
La concordance de ces deux forces ne laisse guère entrevoir une navigation apaisée pour Manuel Valls : comment concilier une aile gauche et des « marchés » ? Comment concilier la survie du socialisme et le « free business » ? Son gouvernement est-il si assuré de préserver l’unité de manœuvre, la patience des élus et le soutien des citoyens ?
Quand Manuel Valls annonce au détour de son discours de politique générale qu’il entend diviser le nombre de régions par deux et supprimer les départements d’ici à 2021, a-t-il pensé, aux centaines de milliers de fonctionnaires territoriaux ? La grande faute socialiste n’a-t-elle pas été, lors des lois de décentralisation dites Deferre, d’instituer cette fonction territoriale dont l’office principale  se devait d’être une réserve électorale de gauche ? Il arrive un moment où l’habileté d’une époque se transforme en piège de l’heure. C’est le cas ! Idem, pour les lois sociétales qui reviennent sur le tapis par la publication du rapport de la sociologue Irène Théry et la nomination au secrétariat d’Etat à la Famille de Laurence Rossignol, une pure et dure des pro-PMA et GPA. L’attendent au tournant la holding LGBT et les anti-mariages pour tous qui comprennent très bien qu’il ne leur faudra rien laisser passer. Au piège politique, le piège sociétal ?
Quand Manuel Valls flatte la France et ses atouts, qu’il en appelle à la fierté française, oublie-t-il que lui et François Hollande sont empressés à signer le traité de libre-échange atlantique lequel combattra nos identités, laissant la voie libre aux entreprises américaines, à leurs lobbies et surtout leurs tribunaux d’arbitrage qui ôteront aux Etats  européens la décision judiciaire commerciale….
Cette mise en scène du gouvernement de combat laissera-t-il dupe les Français ?
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

 

Aucun commentaire: