Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 16 mai 2015

« Mistral, histoire belge? Non de Hollande celui qui dirige un pays bas »1 N°3124 9e année



François Hollande a fait le choix de Louis Gautier, secrétaire général de la Défense, militant socialiste et ami de Pierre Bergé pour convenir d’un accord avec l’État russe au sujet des Mistral qui ne seront pas livrés. Tout le monde se veut rassurant et l’on n’est guère éloigné de croire que l’affaire trouvera son terme dans les jours à venir. Ce n’est pas tant la discussion autour du montant de l’indemnisation qui constituera le cœur du problème mais l’avenir de ces deux navires. Deux bâtiments de guerre conçus pour la mer Baltique, pour des équipements russes déjà installées. Moscou a rappelé que Paris ne pourrait vendre les navires sans son aval. Le maintien de ces bâtiments au port coutera de l’argent à l’État.
L’Elysée aurait songé à couler les deux navires russes mais ce serait enfreindre les normes juridiques, les démanteler, un choix qui couterait une fortune, les vendre ? Mais à qui et encore avec l’aval de la Russie ! Une solution : que les États-Unis assument le choix imposé à la France et nous dédommagent en conséquence.  N’est-ce point Washington qui imposa à l’Élysée de bloquer la livraison des Mistral ?
Mais quand bien même cela se ferait, resterait toujours la question du devenir des deux navires ?
On a dit que la Chine s’y intéresserait : une manière détournée pour Paris de s’en défaire tout en sachant que Pékin les remettrait à Moscou au nom de leur alliance stratégique…
Vladimir Poutine a tout son temps qui tel un pêcheur patiente le temps de l’hameçonnage….
   
Note :

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

Aucun commentaire: