Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 18 mai 2015

Républicains, République puis le vide N°3128 9e année



Au fur et à mesure  que notre pays est « désouverainisé », par ceux-là mêmes qui  font de la République à la façon  des larrons, comment prendre au sérieux un  Manuel Valls et ses sorties autour de la République au point d’avoir une main gauche folle, de l’autre un Nicolas Sarkozy qui en quête de gloriette n’eut que celle de vouloir un parti républicain, s’imaginant aux États-Unis… : le bonhomme est déjà dans le traité transatlantique, un signe révélateur !
D’un premier regard, clair est le fait que des hommes politiques  se disputant la propriété de la « République »: n’est-ce point-là la manifestation évidente que la République cesse d’être l’ensemble de la Nation. Quand se fonde un parti républicain, c’est donc que l’on ne l’est plus unanimement.
Le second regard, toujours porté en direction de l’ensemble de la représentation politique, est celui de l’évanouissement des principes fondamentaux qui fondèrent, justement, la République et dont ne reste plus que la communication exclamative comme nous le connûmes le 11 janvier et dont on voit de quelle façon s’évanouit « ce moment guidé et tourné » sur fond, désormais, de sordides disputes autour du magot de Charlie Hebdo. Le troisième regard est celui que l’on a face au vide. Point n’est nécessaire de se placer au bord d’un précipice, du haut d’une tour, le vide intérieur est tout aussi vertigineux, c’est celui que nous vivons.
« Les Rois ont fait la France, elle se défait sans eux » en république la démocratie avec……

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2015

Aucun commentaire: