Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 23 mars 2019

Brexit et souverainistes européens N°4653 13e année


La réunion bruxelloise ne pouvait surprendre quant aux attendus et propositions sur les reports élastiques du BEXIT. Il faut le répéter, Bruxelles ne veut pas de BREXIT. Brice Couturier, hier soir sur Arte, disait tout sourire à Elisabeth Quin, que l’on ne pouvait pas sortir de l’Union européenne et quand bien même un gouvernement y parviendrait son pays sombrerait. Quel bel aveu d’un pro-Bruxelles qui espère susciter  l’adhésion de tel ou tel Etat européen au nom de la liberté et au nom même de cette liberté la lui gommer si d’aventure le peuple exprimait démocratiquement  à un moment un autre choix.
Le Premier ministre britannique, Teresa May qui apparait de plus en plus ouvertement comme hostile à un Brexit dont elle a reçu pourtant le mandat n’est pas la seule personne à intriguer. Les chefs de gouvernement dits souverainistes ou populistes ou patriotes de la Pologne à l’Italie en passant par la Hongrie et l’Autriche dont les discours ne cessent pas de dénoncer l’action bruxelloise n’ont pas fait entendre une voix différente les 21 et 22 mars. En toute logique et en droite ligne de leurs discours et campagnes électorales, ils eussent dû soutenir le Brexit, contraindre la Première Britannique à tenir parole au lieu de quoi ils s’alignent sur tous les autres et forment donc une union avec la Commission des vingt-sept.
Les élections européennes se dérouleront le 26 mai, une critique publique de cet alignement souverainiste ne  surprendrait pas…..


Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: