Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 12 mars 2019

« Erik Olin Wright : reconstruire le marxisme par Ugo Palheta » N°4636 13e année


« Erik Olin Wright s’est éteint le 23 janvier 2019 à l’âge de 72 ans. Sociologue, il était surtout connu pour ses travaux sur les classes sociales qui avaient revivifié les débats théoriques et empiriques sur les structures de classe (en particulier son livre Classes publié en 1985), et conduit les sociologues américains à l’élire en 2012 à la présidence de l’Association américaine de sociologie. Mais il était aussi indéfectiblement attaché à l’espoir et au projet d’un avenir post-capitaliste de l’humanité, qu’il jugeait à la fois nécessaire, urgent et possible, ou pour reprendre ses mots à l’idée d’un socialisme démocratique [1].
Depuis deux décennies, il avait ainsi contribué à remettre au premier plan, et au cœur de la théorie sociale et politique, la question des alternatives au capitalisme et des stratégies de transformation sociale. Son œuvre majeure sur la question est d’ailleurs le seul livre qui aura été traduit en français de son vivant [2], sous le titre Utopies réelles qui résume parfaitement sa démarche : trouver les voies d’un dépassement concret du capitalisme tout en se tenant fermement sur le terrain du possible, en rupture avec l’adaptation pseudo-réaliste au réel, mais aussi avec le repli consolateur sur les mirages néo-communautaires ou la fétichisation esthétisante de l’émeute [3], tous deux voués à laisser intact le monde tel qu’il est.
On ne peut retrouver et restituer le sens du travail d’Erik Olin Wright sans prendre au sérieux ce qui est au cœur de son projet intellectuel et qu’il n’a cessé de rappeler : la nécessité de bâtir à la fois une théorie permettant d’éclairer les dynamiques fondamentales des sociétés capitalistes, une sociologie capable de saisir les transformations des classes et des rapports de classe (y compris dans leurs liens avec les modes de domination de race et de genre), et un guide – ou une « boussole » – pour l’action politique émancipatrice. Ce projet se trouve résumé, selon ses propres mots, de la manière suivante : reconstruire le marxisme. »
La suite ci-dessous :


Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: