Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 27 mai 2019

Paris 2020 vers un affrontement Macron/Verts ? N°4584 13e année

A Paris, les résultats des élections européennes montrent une évolution et même une tendance depuis 2017 à savoir l’installation de la République en Marche et des Verts.
Pour l’ensemble des arrondissements, La République en Marche totalise 32,92% des suffrages, les Verts 19,89%, les Républicains 10,19%, La France insoumise 5,17%,  les socialistes Place publique 8,16%, Hamon 4,33%, les communistes 3,17%.
Les scores obtenus par les Verts, sont impressionnants : en première position dans le 10, 18, 19 et 20 e arrondissement, en seconde position dans les 1,2, 3, 4, 5, 6,9, 11, 12, 13, 14, 15, 17 arrondissements. Le parti présidentiel, souvent à la première place, devance partout Les Républicains et les Centristes.
Les socialistes, déjà défaits lors des législatives de 2017, sont, dans la quasi-totalité des arrondissements, entre la 3e et la 5e place. A lire brutalement les chiffres, Anne Hidalgo est largement battue : elle ne dispose plus d’un socle électoral conséquent. La maire de Paris, qui ne fait pas mystère de choisir Paris Centre (les quatre premiers arrondissements regroupés), ne réaliserait pas du tout un score honorable. S’il faut tenir compte de la spécificité de l’élection européenne et considérer que lors des municipales les tendances varient quelque peu, il n’en reste pas moins que les progressions continues des En marche et des Verts sont un fait. L’élection municipale parisienne en 2020 réservera des surprises et sans doute marquera-t-elle le terme d’anciens partis très marqués idéologiquement tels les socialistes, les Républicains qui remontent au gaullisme (pas en ligne directe). La sociologie parisienne, profondément modifiée sous les mandatures de Delanoë et Hidalgo depuis 2001, se retournerait donc contre ses auteurs.
Anne Hidalgo est la maire sortante, à la tête d’une coalition où les Verts apportaient leur pierre particulière. En 2019 ces derniers escompteraient entre 4 et 6 mairies d’arrondissement quand l’édile, en regroupant les voix d’Hamon et des communistes atteindrait péniblement 16,66%.
En toute logique, les Verts tenteront de conquérir Paris. Les querelles qui ne manqueront pas d’intervenir entre les Verts et Anne Hidalgo feront le jeu des En Marche, à moins d’un écroulement élyséen. Paris en 2020 aurait donc un paysage politique complétement bouleversé à l’image de ce qui s’opère en France.
In fine, notons simplement le score très élevé du Rassemblement National dans le 1er arrondissement : 13,65%


Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: