Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 14 août 2007

Arctique : chaud devant ! N°9 - 1ere année

L’Arctique cesserait-il d’être un océan gelé entouré de toundra? Le réchauffement climatique dynamise les prétentions des Etats : Russie, Canada, USA, Norvège, Danemark via le Groenland. Les dérives d’icebergs dont certains atteignent 180 mètres de hauteur sont à la mesure des espérances de quelques nations. L’ONU est saisie depuis quelques années de la part de la Russie et des Etats-Unis d’une réévaluation de leur frontière respective en Arctique. Les réserves en gaz et en pétrole outre de nouvelles voies maritimes aiguisent les ambitions de tout ce monde.
La Russie a planté un drapeau en titane au lendemain d’une descente spectaculaire à 4200 mètres. Les USA lancent dans le secret à l’instar des autres compétiteurs des missions d’exploration, certaines l’étant sous le label scientifique ou « non profit ».
Historiquement qui a des droits sur l’Arctique ? A moins de remonter à plusieurs millénaires en arrière, on ne trouvera guère que quelques esquimaux, navigateurs venus là, non pour y dominer mais seulement pour subvenir à leur alimentation.
Il serait, je le crois, très important que cet Arctique entre dans la compétence juridique de l’ONU ou d’une organisation internationale sous son égide. Il n’est guère suffisant de dire les ressources sous-marines, les chemins de navigation tant comptent les intérêts mondiaux à conserver cet espace géographique le plus indemne qui soit.
Les prétentions de quelques-uns renvoient à une antique habitude de conquête de territoires nouveaux. Mais, en sommes-nous encore à ce stade ? Cela est achevé. Toute la terre est connue. Tous les Etats ont leurs frontières. La fonte des glaces accélérée réactive de vieux schémas que l’ONU devrait, si j’ose dire, glacer. Mais l’ONU étant l’expression des nations qui la reconnaissent, un travail considérable doit être mené pour veiller à l’équilibre géostratégique, climatique, environnemental. Quelques Etats dont la portée de voix ne peut être tue auraient la charge de cette politique. L’Arctique est un continent d’eau entouré de toundra. Juridiquement cela est viable et original. Imaginons l’Arctique sous la souveraineté de l’ONU dotée d’une force de surveillance et d’action. Un sondage presque idiot demandait de choisir les nouvelles Sept merveilles du monde. Mettons-le à la poubelle. L’Arctique est une merveille du monde et une merveille vivante, réelle. Protégeons-le.

Aucun commentaire: