Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 9 novembre 2013

France la tête près du bonnet ? N°1504 6e année

Plans sociaux en flux continu, chômage et précarité en hausse, colères éparses s’accompagnant de la destruction de « barrières d’octroi » (écotaxe) et de radars (28 détruits en Bretagne), gouvernement exsangue, opposition décomposée, un parti socialiste bancal tel un canard sans tête  et in fine, une agence de notation Standard & Poor's qui sanctionne notre Etat parce que celui-ci ne bifferait pas en bonne cadence la protection sociale dont le cadre a été défini par les Français Libres en 1943. De quoi vous donner le tournis….
On parle d’une possible dissolution de la Chambre, d’autres d’un changement de Premier ministre. La dissolution est tentante encore faut-il être habile comme Mitterrand et non pataud comme Villepin. Si oui, à quel moment ? Après des municipales et des européennes  aux résultats désastreux avec la certitude que la droite classique (centre et UMP) emporterait bien la majorité afin de lui confier l’hôtel Matignon et la laisser s’empêtrer dans une situation où Nicolas Sarkozy a une lourde responsabilité. Le mauvais point serait que le scrutin aux résultats ambigus obligea à une coalition centre gauche/droite laquelle n’aurait ni force, ni unité de fond.
Dissolution pour quoi ? S‘il s’agit seulement de préparer 2017, il n’est pas certain que la manœuvre apporte un carburant suffisant pour tenir la route. Le temps mitterrandien est bien loin  de nous : tout y était plus ordonné et clair tant dans la vie des partis que dans la division bipolaire du monde. En un moment tout était presque cadré. François Mitterrand grand navigateur politique connaissait sur le bout des doigts les arcanes de cette « cour politique » à l’instar de Jean-Marie Le Pen ; aujourd’hui, il n’est pas certain que François Hollande puisse prétendre à la même possession de cet espace curial de plus en plus séparé des Français.  
Les Français savent que les deux partis, PS et UMP, n’ont plus qu’une façade, l’un se dit socialiste, le second, par cynisme, se prétend par intermittence gaulliste. Les Français ont tout essayé à l’intérieur de ces partis : les modérés, les ultras et ainsi de suite. Chacun de ces partis a essayé de se doter de partis relais, ainsi, les Ecolos pour les socialistes mais la sauce ne prend pas loin de là ! Le Front national est un réceptacle de tous les mécontentements : ce qu’a bien compris Marine Le Pen qui veille à bien capter le sens du vent et sert donc le système politique actuel. Tout va se jouer sur son degré d’entrée dans la norme politique via des élections. Comment le système actuel perdurera-t-il avec un Front national doté de maires, de députés ? Le Front national ne se prétend pas révolutionnaire et ne tiendrait pas à ce que le pays explose.
Y parviendra-t-on avec des partis à bout d’artifices et de comédies mais condamnés à cheminer par leur acception d’un totalitarisme  économique et financier (banques, marchés, Etats-Unis et Royaume-Uni), de la soumission à l’OTAN, d’une Europe qui nous défait au lieu de nous bâtir ? Leurs servitudes volontaires devraient-elles être les nôtres ?
La France a la tête près du bonnet et plus encore quand elle remarque la défaillance du politique qui est sa colonne vertébrale. Delà à prédire une contagion, il y a un pas à franchir qui peut être ou très court ou très long, c’est imprévisible, lié à un petit fait ou un grand choc.

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

 

 

Aucun commentaire: