Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 12 novembre 2013

Roi ne puis, prince ne daigne, Hollande suis1…N°1507 6e année

François Hollande est-il entré dans la période la plus décisive de son quinquennat ? Certes, la France, n’est-elle pas à feu et à sang comme le croit Bruno Le Maire, pas plus que nous ne voyons défiler des manifestants de tous les côtés de l’hexagone et que les grèves ne paralysent pas le pays. Il n’y a rien de tout cela sans doute parce que notre époque n’est plus aussi aisément dédiée aux cortèges vengeurs, la technologie aidant les vociférations se font devant un écran et se transmettent par des réseaux sociaux eux-mêmes entre les mains d’entrepreneurs dont la bourse s’affole comme c’est le cas de twitter. Le sans-culotte de 2013 tweet et « like »….
Mais ce qui ne se modifie pas, c’est ce que l’on appelle toujours avec les mêmes imprécisions qu’il y a deux siècles, l’opinion publique et à travers elle les idées et les rumeurs dont elle serait la matrice volontaire ou pas. C’est dire que le climat qui se fait autour de cette « opinion publique » est souvent subjectif mais avec tous ses défauts il n’en demeure pas moins que son rôle sur le plan psychologique peut ébranler, renverser un pouvoir, un homme, une société…
François Hollande est dans cet instant précis où ne pouvant ni avancer ni reculer il doit vendre son immobilisme comme un mouvement et delà reprendre l’initiative. Pour l’heure, il n’y réussit pas : s’il changeait de gouvernement cet acte serait porté au crédit de l’opinion publique, s’il dissolvait la Chambre idem. Pour faire court, en qualité de Président monarque de la Ve république, il n’est plus celui qui initierait le fait mais le subirait : il ne maîtriserait donc plus le calendrier et ne serait pas loin de retrouver la place de Louis XVI entre les années 1787-1792.
François Hollande n’a donc pas d’autre choix que de tenir alors qu’il sait le climat intérieur chauffé à blanc mais sans peuple dans la rue, la classe politique désemparée mais sans électeurs dans la rue, des syndicats dépassés mais sans salariés battant le pavé. Les huées sur les Champs-Elysées et son exfiltration de la mairie d’Oyonnax un signe avant-coureur ?  La France une eau qui dort mais dont les profondeurs seraient volcaniques ?

Note :

1-     je reprends la devise de la maison de Rohan : « Roi ne puis, prince ne daigne, Rohan suis »

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: