Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 23 novembre 2013

« Le « Capitalisme d’Etat » est-il l’horizon historique de la Russie ? » par Jacques Sapir N°1523 6e année


L’écrit de Jacques Sapir est très long, détaillé et d’importance.

« Le 22 novembre 2013 a été créé le Conseil économique auprès du Président de la Russie[1] dont le rôle sera de mettre au point un « nouveau modèle » de développement économique pour la Russie. Cette annonce vient après la réunion du Parti Communiste Chinois, qui annonce de nouvelles mesures de libéralisation de l’économie. Il est clair que la question du « modèle économique » est aujourd’hui une source de préoccupation pour les autorités russes, en raison du fort ralentissement de la croissance que le pays a connu (de +3,5% en 2012 à seulement +1,5% en 2013). Les scenarii qui ont été présentés par la SBERBANK sur les 5 prochaines années laissent néanmoins le débat ouvert[2]. De manière significative, le Premier Ministre, M. D. Medvedev ne fera pas partie de ce conseil, ce qui ne peut que signifier son départ à terme du gouvernement. Mais, la question du « modèle de développement » est complexe. Elle impose de se pencher non seulement sur la trajectoire de ces dernières années, mais plus généralement sur l’histoire économique de la Russie et de l’URSS depuis 1880, pour tenter d’y repérer des constantes comme des bifurcations.
[….]
À la mi-2003, on estimait que l’État russe ne contrôlait que 20% de la propriété dans le secteur industriel. Cette part est en constante augmentation. Déjà, les actions détenues par l’État dépassent 35% de la capitalisation boursière en Russie et des entreprises représentant 34% du chiffre d’affaires et 21% de l’emploi dans l’industrie [116]. Ces chiffres se sont certainement accrus durant 2006. À l’échéance 2010, l’État russe pourrait contrôler directement ou indirectement entre 45% et 50% de l’industrie. On se situerait alors à un niveau proche de la France ou l’Italie, dans les années 60 à 80. La proximité entre le « modèle étatique russe » actuel et celui de « l’État développeur » au Japon ou en Corée dans les années 50 à 70 est aussi indubitable. Vladimir Poutine s’est ainsi fortement écarté du modèle néo-libéral qui domina de 1992 à 1998. Pour autant, il n’est nullement revenu vers le modèle soviétique.»
La suite ci-dessous :
http://russeurope.hypotheses.org/1750

Jean Vinatier
SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: