Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 7 mars 2014

Buisson ardent pour la classe politique…. N°1662 7e année

Nicolas Sarkozy n’espérait, sans doute pas, que son chemin de retour serait aussi entendu et diffusé…mais à son insu ! Affaire Buisson qui s’ajoutent à deux autres (Bettencourt et financement de sa campagne avec, peut-être, des fonds libyens) sans oublier l’affaire qui éclabousse Jean-François Copé dans Bygmalion !
La gauche empêtrée dans d’autres scandales depuis la chute du ministre du budget, Jérôme Cahuzac qui concernent et touchent un certain nombre d’élus : sénateurs, députés, maires…ne peut en aucun cas jouer le chevalier blanc avec un exécutif tombé dans les abysses et un Président empêtré dans ses relations intimes…
Voilà donc à quinze jours des municipales et à trois mois des européennes, le spectacle affligeant qu’offrent les politiques de ces fameux deux partis, PS/UMP. Outre le fait d’avoir un logiciel de pensée quasiment identique, de faire sentir aux Français que leur choix démocratique n’en n’est plus un puisque eux les socialistes et les umpéistes qui ne sont plus que des acteurs dirigés par un même metteur en scène, « le marché », verrouillent, notamment, l’élection présidentielle.
Entre une droite se dispute entre elle et une gauche qui n’a cessé d’étaler ses querelles entre éléphants, c’est bien une seule et même Cour où s’entredéchirent les courtisans faiseurs des coteries qui ne s’écoutant même plus, dédaignant toute prudence divulguent sur la place publique toute l’étendue de leur vide ! Ce devrait être l’histoire de leur fin…mais voilà il manque l’irruption du peuple, cet inconscient collectif qui fait que la Bastille est contrainte à la reddition ou bien que quelques députés jurent dans une salle de sport (celle du Jeu de paume) dans une sorte d’ivresse….
Ce monde politique s’entendant assez bien pour défaire l’enseignement de l’histoire, honnir la patrie, semer la zizanie à travers des réformes sociétales parce qu’il faut bien s’occuper et justifier de sa « pension » à défaut de faire de la politique, de l’économie, deux domaines dont Bruxelles et les « marchés » ont capté l’amont et l’aval, se livre à une censure à géométrie variable selon l’humeur…. II n'y a plus que des acteurs pensionnés…..Combien de temps tiendront-ils? Un peuple peut-il accepter longtemps une démocratie avilie ? Oui tant qu’il ne s’écœure pas des jeux du cirque…   

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: