Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 20 mars 2014

Russie : la forcer à la faute et l’effondrer ? N°1689 7e année

S’il faut faire la part entre les annonces et les réalités politiques, il n’en reste pas moins que les annonces de sanction envers la Russie donnent à penser qu’une machine s’est enclenchée toute seule et son frein jeté dans les fourrés, les médias jouant le rôle du tambour….Les mesures de rétorsion présentées comme graduées devraient si l’on suit le raisonnement des euro-américains ou néo-collabos, à agacer suffisamment la Russie jusqu’à la conduire à faire la faute. Les autorités ukrainiennes surgies d’un putsch sont de fidèles serviteurs et n’épargnent rien pour augmenter les tensions à un point tel qu’on se demande si elles voudront d’une élection présidentielle fin mai ? Entre les pro-européens à l’ouest et les pro-russes à l’est, le résultat de cette élection aurait tout de l’incertain ou plus exactement de son blocage : quid alors de la légitimité ?
La Russie n’est ni la Serbie de Milosevic ni la Syrie des Al Assad : c’est l’orthodoxie autant religieuse, que spirituelle,  que politique et patriote…..Les euro-américains croient-ils que la Russie est encore celle de l’alcoolique Boris Eltsine ? Entre un gouvernement français qui ne s’épargne aucune petitesse et une chancelière allemande de plus en plus mal à l’aise à dire le même jour oui et non à Poutine, oui et non à Washington, l’Union européenne n’est que le pendant civil de l’OTAN sans frontière, sans limite, sans patrie. L’Union européenne a effacé l’Europe : elle est ce que des lobbies et des oligarchies et une puissance étrangère veulent….
La Russie est un bloc dont les Etats-Unis et la Chine attendent qu’elle tombe dans leur giron respectif. Si la Russie se trouvait repoussée de l’Ouest, ne se retrouverait-elle pas face à une Chine qui lorgne depuis longtemps sur la prometteuse Sibérie de même que les Etats-Unis et le Japon ? C’est peu dire que la Russie est à un carrefour de son histoire réalisant qu’elle ne doit s’assujettir ni à l’Ouest, ni à l’Est : défi à relever ou pas ?
Ne serait-il pas surprenant qu’au Pentagone on songeât  à voir comment effondrer Vladimir Poutine ?

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: