Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 9 novembre 2014

Fillon/Jouyet : L’UMPS en sa cour N°2032 8e année

L’affaire Fillon/Jouyet nous rappelle, s’il en était besoin, que l’élite actuelle est d’ores et déjà dans l’année 2017.
C’est l’entretien accordé (et enregistré avec l’accord de l’intéressé) par le secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet,  à deux journalistes du Monde qui préparaient un livre dont une teneur vient d’exploser à la figure de l’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, François Fillon. Selon les dires de Jouyet, lors d’un déjeuner Chez Ledoyen le 24 juin dernier, François Fillon aurait demandé une accélération des affaires à l’encontre du prédécesseur de François Hollande. Faux répondit-il, presque vrai, rétorqua le secrétaire général de l’Elysée après deux jours d’attente. C’est un mensonge réagit Fillon. Voilà !
Quand on sait que Jean-Pierre Jouyet, vieil ami de François Hollande, homme de gauche qui fut secrétaire d’Etat dans le gouvernement Fillon (2007-2008), a occupé, après son pantouflage à la tête de la Caisse des Dépôts, le poste de secrétaire général de l’Elysée, on imagine mal le Président de la République dans l’ignorance de la trame.
L’affaire émanant  d’un des sommets de l’Etat et sachant les liens entre l’actuel exécutif et le journal Le Monde, on imagine mal une absence de calcul politicien dont la publicité présente fait les bons moments de Marine Le Pen mais aussi d’un Nicolas Sarkozy alors en perte de vitesse dans la course aux primaires.
Pourquoi Jean-Pierre Jouyet a-t-il dit cela ? Que cherche-t-il à faire passer ? Paris bruit de rumeurs sur une dissolution en 2016 avec un scrutin qui ferait la part belle, aux triangulaires via la proportionnelle si le Conseil constitutionnel l’agréait : et pourquoi ? Pour avoir une chambre ou introuvable ou ingouvernable, cas de figure idéal pour amener un François Hollande en rassembleur….Quel serait l’intérêt pour François Hollande de déstabiliser François Fillon ? Avoir Nicolas Sarkozy pour adversaire ou bien le contraindre à renoncer à devenir Premier ministre à l’issue de législatives anticipées ?
Nous sommes dans une cour où chaque parti joue avec les atouts entre leurs mains partant du principe que les Français attendront l’année 2017 les bras croisés. Jean-Pierre Jouyet socialiste ministre de Nicolas Sarkozy puis secrétaire général de l’Elysée sous François Hollande, est le symbole même de « l’UMPS » allant de part et d’autre de la scène, indifférent aux différences gauche/droite et pour cause puisqu’elles cessent : même Europe, même doxa économique, même pro-américanisme, même morgue pour les « sans-dents » et ainsi de suite. C’est cela notre moment historique : et ainsi de suite, un ainsi de suite aux airs de valses dernières…..Qui sait ?

Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 
Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: