Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 3 novembre 2014

Louis XVII : l’enfant assassiné…N°2019 8e année

En me rendant à la basilique Saint-Denis, cet jour, afin d’accompagner des amis dans la visite de la nécropole royale, je ne me doutais pas d’assister le soir même à l’émission « L’ombre d’un doute » dont le sujet serait Louis XVII..
Que l’enfant mort au Temple le 8 juin 1795 soit le fils du Roi et de la Reine ou bien pas, sa captivité aura été une abomination.
Bien des gens pensent que Jeanne d’Arc ne se consuma pas à Rouen, que Napoléon s’échappa de Sainte-Hélène pour la Louisiane et ainsi de suite et sans surprise pour le pauvre enfant de Louis XVI et de Marie-Antoinette dont de nombreux personnages s’en réclamant surgirent au XIXe siècle et que de rebondissement en rebondissement on en vienne à en appeler à l’ADN pour espérer mettre un terme mais invariablement une autre protestation se fait entendre et la machine reprend sa route. On finit par oublier le cadre du drame : la Révolution dans sa logique politique qui doit être observée de la manière la plus froide. Il est assez évident que les partisans de l’élimination du Roi n’ignoraient pas qu’une fois disparu, son fils deviendrait en toute logique le successeur  et qu’il fallait donc qu’il quitte la scène à son tour. Les révolutionnaires sensibles à la loi salique considéraient que Madame Royale, en tant que femme, ne pouvant succéder, elle ne possédait pas ce caractère dangereux  autour duquel se nouerait des intrigues : ne fut-elle pas échangée ?
Si la Convention n’osait pas guillotiner un enfant, ce qu’elle  fit pour des adolescents  des deux sexes de 16 ans, que lui restait-il sinon à placer le dauphin au secret puis à le laisser dépérir en ne le soignant pas, le nourrissant mal, le laissant dans la plus grande saleté dans une pièce sans lumière, sans la possibilité de prendre l’air….Qui se souciait du petit Prince dans le Paris d’alors ? Personne tant tout le monde avait faim et s’affolait dans la Terreur. Une fois Robespierre tombé, ses successeurs, tous de réelles crapules, comprenaient bien le danger d’un « Roi en titre ». Certes Barras, ci-devant vicomte, oscillant entre gitons et courtisanes eut des scrupules et fit quelques améliorations tout à fait périphériques sans arrêter le mal rongeant l’enfant de 9 ans…
Lénine voulut l’élimination physique de la famille impériale d’abord pour venger son frère pendu sur l’ordre d’Alexandre III mais surtout par le simple souci de survie de la Révolution qui  alors, en 1918, attaquée de tous les côtés paraissait sombrer…On retrouve  un cas similaire. Et si l’on voulait se saisir d’un autre fait historique sans remonter jusqu’aux Grecs antiques, rappelons-nous comment tous les Hohenstaufen disparurent dix ans après la mort de Frédéric II en 1250, de la scène historique du XIIIe siècle : tués, exécutés…etc. Il y a une violence de l’histoire, celle des hommes peu enclins à songer à des évasions, des substitutions : le pouvoir, cette vérité, ne se partage pas….
La mort d’un enfant est toujours terrible, insupportable mais quand il est devenu lui-même sujet politique en tant que symbole, il cesse de l’être rendant, le propos comme sa fin  est encore plus bouleversante.


Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2014

 

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: