Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 6 janvier 2016

« Couac, respect et commémoration par Jacques Sapir » N°4071 10e année



Commémorer pour ne pas avoir à rendre compte : voilà la raison profonde et principale qui a incité la Présidence de la République et la Mairie de Paris.
L’article de Jacques Sapir rend compte, en plus des interrogations, des négligences de tous ordres qui font, notamment, de cette pose de plaque, une sinistre comédie. Mais les gens ne s’en foutent-ils pas ? Ne sont-ils pas à l’image de ce que les politiques veulent ainsi les placer telle Mme Hidalgo avec sa  « nuit du débat démocratique » sera organisée le 2 avril. Les Parisiens seront invités à « discuter toute la nuit dans les cafés, les places (...) pour partager leurs visions du monde, échanger, « refaire le monde » ».1 Le tout sur fond de piétonisation généralisée dans Paris…..
Il n’est guère étonnant d’en arriver à de tels résultats. Les Français ont le grand tort de se voiler la face….Quant à la Une de Charlie Hebdo, il n’est pas assuré que leur caricature ne fasse pas le jeu de Daesh. La rédaction fait comme si rien ne s’était passé et en aveugle en remet une couche. Certes, faut-il qu’une publication ne renonce pas à « son identité » mais peut-être faudrait-il aussi un peu regarder le monde et au-delà des deux arrondissements bobos….

Article de Jacques Sapir :
«[…]
 Passons sur le plus évident, le fait d’avoir écrit WOLINSKY et non WOLINSKI. Ce fait même est condamnable. Il a donné naissance à un mouvement d’indignation sur Twitter et au hashtag #JeSuisCharly. Mais, si on lit attentivement, on voit que ce n’est pas la seule faute.
[…..]
Un sentiment de profond dégoût nait de ces erreurs, car leur accumulation révèle la récupération politique à laquelle on s’est livré. Que le Président et la Maire de Paris veuillent faire de la politique sur des morts est certes triste, mais hélas habituel. Du moins qu’ils le fassent en respectant ces morts. Le laisser aller de cette plaque honteuse montre bien qu’ils n’ont eu aucun respect pour les personnes et pour leurs familles.
La suite ci-dessous :


Source :
1:



Jean Vinatier
Seriatim2016

Aucun commentaire: