Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 1 janvier 2016

Hollande ou les vœux volants N°4067 9e année



La première écoute des vœux présidentiels  ne souffrirait pas la critique, le texte rédigé par la cellule de communication est équilibrée, rythmée. Nous débutons avec les attentats suivis par  l’emploi et l’apprentissage avant que ne lui succède l’apologie pour la COP21 qui laisse la place aux grands travaux qui eux-mêmes s’inclinent devant « l’amour de la patrie » où les migrants ont le rôle puis en grand acte l’appel à la réussite collective avec en final  l’adieu à « la souffrance et la résistance» de 2015 pour la « vaillance et l’espérance » en 2016……
S’il n’y avait pas eu les terribles événements de janvier et de novembre, on écrirait sans peine que nous eussions assistée à une énième représentation d’Offenbach. La tournure tragique de la destinée humaine s’imprimant davantage alors même que les forces structurantes se délitent, l’ordre politique est rendu plus lourd et arbitraire. La grande affaire de la déchéance de nationalité, qui masque celle plus importante de la nouvelle écriture de l’état d’urgence, reçoit d’un côté l’approbation des Français, quand de l’autre à gauche et à droite se font entendre des avis négatifs. La peur est mauvaise conseillère mais en l’espèce, le pouvoir, qui sait la fragilité de son autorité et qui entend ne pas faillir dans ses allégeances à l’empire du Potomac, à différents Etats et organisations supranationales, tisse, sous couvert « d’amour de la patrie », de devoir de protection et ainsi de suite, un fort long tapis qui, une fois retiré, évanouira toute la nation ….
Il me revient une phrase vue ou sur un mur dans Paris ou bien sur Internet : « pour votre sécurité, vous n’aurez plus de libertés ».


Jean Vinatier
Seriatim2015

Aucun commentaire: