Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 27 janvier 2016

L’après Taubira, l’ordre et la soumission N°4088 10e année



Christiane Taubira n’est plus Garde des Sceaux, ni même ministre de la Justice : soulagement pour certains, déception pour quelques-uns, elle s’offre la coquetterie de partir sur un « désaccord majeur », un choix qui devrait lui ouvrir en grand les portes d’une candidature des partis de gauche pour la prochaine campagne présidentielle des 2017. Indépendantiste convaincue, appliquant avec vigueur le choix de François Hollande d’imposer le mariage pour tous et imposant la légalisation de fait de la GPA et de la PMA, un acte destructeur. C’est peu dire qu’elle dirigea contre elle une large part de la société française. Ses dispositions pénales jugées laxistes comme celles qu’elle entendait inscrire à l’ordre du jour en faveur des mineurs ont ajouté au courroux général. L’affaire de la déchéance de nationalité, sujet sur lequel elle avait dit toute son opposition a-t-elle été véritablement la goutte d’eau de trop ?
François Hollande et Manuel Valls feront une campagne axée à droite ou plus exactement sur un consensus regroupant l’ensemble des pro-europe, pro-otaniens, pro-libéraux, mordant, pensent-ils sur l’électorat de la droite afin de n’avoir en face que la seule Marine Le Pen….Dans ce cadre-là, évacuer Mme Taubira devenait une nécessité et même une logique pour les discours sécuritaires à venir. Son successeur, Jean-Jacques Urvoas, ex-partisan de Strauss-Kahn et toujours fidèle de Manuel Valls est l’exact opposé de la Garde des Sceaux : ne suggéra-t-il pas de fusionner les ministères de l’Intérieur et de la Justice ? Homme d’ordre, nous dit-on déjà. Il sera bien question d’ordre dans les semaines et mois à venir : traité transatlantique, retour complet de la France dans l’OTAN, maintien de l’hostilité envers la Russie, louvoiement en Syrie, béatitude devant l’Arabie Saoudite et bien sûr, un risque, à nouveau très élevé, d’attentat. Le conditionnement des citoyens français sera donc très ferme et dur. Se mettra en place, bientôt, une nouvelle équipe ministérielle toute entière dédiée à l’ordre, à la sécurité, à l’austérité afin de rassurer Bruxelles, satisfaire l’empereur du Potomac. Mme Taubira faisait désordre rendant peu lisible la nouvelle voie présidentielle : quoi de mieux que de la précipiter  hors du ministère dès lors qu’elle n’adhérait pas au projet de loi sur la déchéance de nationalité ? Chacun y trouverait-il son compte, la ministre, tout en étant toujours favorable à l’idéologie officielle, gardant sa posture qui sut enthousiasmer les étudiants d’HEC Montréal et François Hollande, désormais, dans un complet veston qu’il espère, un jour, tomber droit. Pendant ce temps, Julie Gayet fait du cinéma Bobo et s’amuse pendant la Fashion week…..

Jean Vinatier
Seriatim2016



Aucun commentaire: