Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 20 mai 2018

« L’Italie et l’euro: bella ciao ? par Henry Temple » N°4496 12e année


« Une première version du « contrat » entre la Ligue et le M5S évoque une possible sortie de l’euro.
L’Italie se fera toute seule ». Il y a exactement 170 ans l’Italie se soulevait contre l’oppression, en même temps que bien d’autres peuples d’Europe. La devise des garibaldiens, porteurs de l’indépendance et de l’unité italiennes au XIXe siècle, semble aussi animer les promoteurs du futur gouvernement transalpin en ce printemps 2018.

Les marchés n’aiment que leur liberté

On attend la révélation du nom du nouveau président du Conseil italien, candidat consensuel de la Ligue et du Mouvement 5 étoiles. En réalité tout semble prêt mais il semble aussi que le président Matarella, qui a pour mission de valider le futur gouvernement, soit un peu dépassé par l’enjeu et inquiet de la suite… Car le contrat de gouvernement initialement conclu, lundi 14 mai, par les 2 grands partis (au nom de plus de 70 % des Italiens), dévoilé par une indiscrétion – mais dont les promoteurs, sans en contester l’authenticité, disent que c’est une version dépassée – contient des propositions révolutionnaires. D’abord la sortie de l’euro ou, parmi les mesures « techniques de nature économique et juridique qui permettent aux États membres de sortir de l’Union monétaire, et donc de retrouver leur souveraineté monétaire », la création d’une monnaie propre à l’Italie tout en maintenant l’euro. Ces dispositions seraient retirées du programme définitif de gouvernement ; pour l’instant. Et encore la renégociation des traités européens, annulation de 250 milliards d’euros de la dette italienne par la BCE… Enfin, le document dévoilé prévoit de défendre, auprès de l’Union européenne, le principe de la création d’un « revenu de citoyenneté » de base, cofinancé avec Bruxelles.»
La suite ci-dessous :
Jean Vinatier
Seriatim 2018

Aucun commentaire: