Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 26 mai 2009

Edito : Frédéric Lefebvre : l’intendant de la plantation Sarkozy ? N°469 - 2eme année

Rien ne fait reculer l’Elysée et surtout pas à, la veille d’une journée d’action syndicale !
La proposition du député UMP Frédéric Lefebvre de faire travailler les salariés en congé-maladie et en maternité a été repoussée en commission.
Le mécontentement a été tel que le gouvernement a opéré une machine arrière, cet après-midi, en s’écartant de la proposition de Frédéric Lefebvre. Ouf de soulagement ?
Que nenni ! Frédéric Lefebvre est un familier de l’Elysée, il va y prendre ses ordres. Pense-t-on un instant qu’il fasse cette proposition sans être approuvé ? Evidemment pas.
Ce qui s’est passé est un signal d’alarme supplémentaire qui devrait réveiller les citoyens et leur faire ouvrir les yeux sur la démolition complète de tout le système social mis au point pendant la Résistance et au moment de la Libération. La médecine du travail et la notion même du congé se trouvent, certainement, dans la ligne de mire.
Le Président de la République répète son slogan de campagne « travailler plus pour gagner plus » mais plus les semaines du quinquennat passent seuls le « travailler plus » et les contraintes sur les salariés progressent.
Au lendemain des européennes du 7 juin, le pouvoir mettra sur les rails, pour la rentrée, des flopées de mesures qui ajouteront des fardeaux supplémentaires sur les épaules des citoyens sous couvert d’un mot qu’il aime, liberté. A ce rythme, la liberté finira par se confondre avec l’oppression !
Ce pouvoir nous dépouille, nous dénude sans le moindre scrupule. Nous n’avons pas assisté à un incident de parcours ou à un dérapage, mais à la poursuite de l’action politique pensée et décidée depuis l’Elysée. C’est pourquoi, le drapeau rouge d’alerte est hissé.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés
Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Aucun commentaire: