Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 8 septembre 2013

«La fin de l’Etat-Nation ? Surprise stratégique du XXIème siècle ? » par Jean-François Daguzan N°1432 6e année

Un exposé stimulant du directeur-adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique…….

« En ce début de XXIème siècle, les effets de la mondialisation, [8] de la crise économico-financière, et des confrontations intra-étatiques en partie dues à l’effondrement du modèle autoritaire dans de nombreux pays semblent remettre en cause ce modèle. Désormais la survie de l’Etat-nation est peut-être en question.
Pourtant cette question gêne. On a été frappé à plusieurs reprises de voir l’interlocuteur auprès de qui on testait une telle hypothèse vous regarder horrifié. Quel tabou avait-on brisé ? Quel secret de famille pieusement dissimulé s’apprêtait-on à dévoiler ? En réalité, pour beaucoup, l’Etat-nation représente un mythe : celui de la construction fonctionnelle parfaite gage de stabilité des relations internationales à l’extérieur et garant de la paix sociale à l’intérieur. [9] S’interroger à propos de la pérennité de l’Etat-nation revient finalement à mettre en péril la stabilité du monde et, finalement, la sienne propre. C’est briser le confort intellectuel. De nôtre côté, on pensera plutôt avec Ernst Gellner que « c’est un mythe que de considérer les nations comme un moyen naturel, donné par Dieu, de classer les hommes et de considérer les nations comme une destinée politique naturelle même si leur venue est tardive. […] Pourtant nous ne devons pas accepter ce mythe. Les nations ne se sont pas inscrites dans la nature des choses, et elles ne constituent pas une version politique de la doctrine des espèces naturelles. Pas plus que les Etats-nations n’étaient la destinée manifeste et ultime des groupes ethniques et culturels. Ce qui existe ce sont des cultures, souvent groupées de manière subtile, qui se fondent l’une dans l’autre, qui se chevauchent et s’entremêlent, et il existe, généralement mais pas toujours, des unités politiques de toutes tailles et de toutes formes. Par le passé ces éléments n’ont pas tous convergé. » [10]
On n’argumentera pas, par ailleurs, sur le bien fondé de l’apparition de nouvelles nations ou d’unités politiques qui se considéraient privées d’Etat et désormais réémergentes. On dira plutôt avec Eric Hobshawn que la nation réelle ne se constate qu’a posteriori ! [11] La condition préalable est donc de réussir pour être considéré comme telle. Les Kurdes, les Karens ou les Biafrais, pour ne citer que ceux-là, en savent quelque chose. [12]
Il s’agit donc de s’interroger sur les causes de cet effritement du fait national et sur les zones où celui-ci s’applique et de voir à travers cela si la période actuelle propose la redéfinition de nouvelles unités politiques. Quelque chose est en train de bouger… »
La suite ci-dessous :
Et j’ajoute l’article de Jean-Luce Morlie : « LES ÉTATS MAFIEUX, PROGÉNITURE DES SOCIÉTÉS TRANSNATIONALES »
« Ainsi, l’Europe est pour longtemps dans les bras des corridors gaziers nord et sud ; nos révolutions morales sont des « danseuses » ; et le froid en fera des « filles » pour l’amusement d’États mafieux : Poutine au nord, tandis que pour le TAP, au sud, les raclures de tiroir, levées par Clearstream (Deutsche Börse AG) paient déjà le gazoduc, il faut bien que l’Europe s’unifie de l’Atlantique à l’Oural, puisque l’État mafieux chinois a déjà un pied dans le Pirée. »
La suite ci-dessous :
Et « La domination qui vient » :
 
Jean Vinatier
SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: