Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 21 décembre 2013

Le Rafale privé de samba et demain de bain dans le Gange ? N°1567 6e année

La presse ne s’est guère attardée sur l’échec du Rafale au Brésil. L’Elysée a fait savoir que cet échec était prévisible depuis 2010….Il y a du vrai dans cette assertion à la condition de se souvenir qu’à cette époque la France n’avait pas hésité à se ranger du côté américain pour désavouer l’accord sur le nucléaire iranien préparé par le Président Lula et les dirigeants iraniens et turcs. Mais tout de même, l’échec du Rafale ayant été rendu public juste après le départ de François Hollande du Brésil, il y a tout lieu de penser à une préméditation quelque peu déshonorante pour notre pays et subsidiairement pour l’Europe de la Défense, ce navire fantôme. Une Europe qui a refusé son ciel à l’avion du Président Corréa…Mme Rousseff n’oublie pas et d’autant plus avec le scandale de la NSA.
Au-delà de cet historique supposé, remarquons que cet échec « prévisible » a immédiatement fait place à la certitude de la bonne exclusive des négociations avec l’Inde. Petit détail, le fonctionnaire indien qui se faisait l’avocat de l’avion français est décédé d’une crise cardiaque…..Détail encore, dans les actuels vifs échanges entre New Delhi et Washington nés après les humiliations subies par la consule générale de l’Inde à New-York suite à une simple affaire de déclaration de visa tronquée ou erronée. Cette diplomate s’est vue, malgré son immunité diplomatique : menottée,  déshabillée, fouillée à plusieurs reprises jusque dans les parties les plus intimes.  La France, ayant en mémoire les traitements subis par Dominique Strauss-Kahn, sait, dorénavant à quoi s’en tenir du respect américain, aurait très bien pu apporter un soutien diplomatique sinon un témoignage de sympathie au gouvernement indien : mais non, silence radio…
La France ne devrait pas ignorée que l’Inde se sait sur la liste des nations dont les Etats-Unis entendent brider l’émergence au même titre que la Chine. Même si l’Inde est une démocratie reconnue et louée, il n’empêche que sa venue en géopolitique soulève quelques inquiétudes sur les bords du Potomac. Dans ce cadre-là, l’Inde a-t-elle intérêt à acheter des avions d’un pays complétement alignée sur les Etats-Unis ou pas ? On me répondra que le Gripen, avion suédois, est produit par un royaume totalement otanisé. C’est exact mais tout est affaire de degré. Si l’on n’attend strictement rien de la Suède, la soumission française suscité un étonnement négatif et qu’entre les deux, outre des détails de coût, de maintenance, de moment géopolitique, un état comme l’Inde pourrait opter pour le pays qui n’a jamais déçu….
 
Jean Vinatier
Copyright©SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

1 commentaire:

antoinette barrion a dit…

Merci, cher Jean, pour tes textes clairs et didactques.

Amitiés

Antoinette Barrion