Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

samedi 14 décembre 2013

«Les contorsions de la vieille Europe - Le bras de fer avec la Russie. » par Chems Eddine CHITOUR & «« LA BALLADE DU DESORDRE BAO DANS LES RUES DE KIEV » N°1556 6e année

Un bel article de ce professeur à l’Ecole polytechnique d’Alger.
« […]
Les menaces de l’Europe par presse interposée
Les menaces de la presse européenne qui relaient sans état d’âme les instructions des hommes politiques sont de plus en plus explicites. Nous lisons :
« Le président russe semble avoir oublié la principale leçon de la Révolution orange : si quelqu’un d’autre décide de leur avenir à leur place, les Ukrainiens peuvent descendre dans la rue pour prendre leur destin en main. Les manifestations ukrainiennes constituent à la fois une humiliation et une menace pour Vladimir Poutine. Le président russe a beau faire l’éloge des liens culturels et historiques étroits entre l’Ukraine et la Russie, il s’aperçoit que des dizaines de milliers d’Ukrainiens préfèrent braver le froid polaire et les coups de matraque plutôt que de s’enfoncer plus avant dans la sphère d’influence de la Russie. (...)
En vue de convaincre l’Ukraine de regarder vers Moscou et non vers Bruxelles, les Russes sont arrivés devant le gouvernement de Viktor Ianoukovitch avec une mallette dans une main et une matraque dans l’autre.(...)
La Russie a dû boire du petit-lait le jour où le dirigeant ukrainien a annoncé qu’il ne signerait pas l’accord d’association proposé par Bruxelles. »
[
6]
La presse va jusqu’à rapporter les propos d’un nationaliste : « Ce pays méridional peuplé de 45 millions d’habitants, baigné par la mer Noire a toujours été un ´´morceau de choix´´, écrit dans une tribune publiée par Izvestia le sulfureux écrivain et opposant russe Edouard Limonov. ´´Bien plus grande que la Pologne´´, l’Ukraine a toujours suscité les appétits de l’Occident, poursuit Limonov afin de défendre la grandeur perdue de la Russie.´´Vous souvenez-vous de la bataille de Poltava, en 1709. Pouchkine en a fait un poème."(...)
Nous voyons clairement que l’histoire se répète, pugnace et compétitive, comme s’il ne s’était rien passé, que l’Occident nous marche sur les pieds, et que sa nature agressive n’a nullement changé au cours des années. L’Occident avale nos anciennes républiques, les unes après les autres, nous défiant sans arrêt. Aujourd’hui, c’est à nous de le défier. » [
7]
On comprend alors que Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères ait dénoncé mercredi 4 décembre, à Bruxelles, « l’ingérence » des pays de l’Otan dans les affaires intérieures de l’Ukraine.
Le ministre participait à une réunion du Conseil Otan-Russie. (...)
Selon M.Lavrov, les Occidentaux se mêlent d’une « affaire intérieure » et la décision du président Viktor Ianoukovitch de ne pas signer d’accord d’association et de libre-échange avec l’UE relève simplement des prérogatives du pouvoir exécutif.
À l’Otan, la Russie a réclamé une « pause » dans les difficiles discussions sur la défense antimissile et estime désormais que le futur « bouclier » américain, destiné à protéger tous les pays de l’Otan contre une menace iranienne, est rendu moins nécessaire suite au succès des récentes discussions de Genève sur le nucléaire.
La question de l’élargissement éventuel de l’Alliance atlantique à des pays des Balkans est une autre source de frictions. [8] »
La suite ci-dessous :
 
Et également cet article paru dans Dedefensa.org :
« La ballade du désordre BAO dans les rues de Kiev »
« Prenons le terme “ballade” dans ses deux sens, – une rengaine du désordre chantée dans les rues de Kiev, et une promenade d’incitation au désordre dans ces mêmes rues de Kiev. Cela se passe au cœur des désordres en cours dans la capitale de l’Ukraine. L’activisme voyant, affiché, etc., de personnalités politiques (du bloc BAO, of course) agissant en tant que telles, est stupéfiant moins dans son “concept” (?) déjà connu que dans son impudence et son inconscience. Si l’on peut juger qu’elle a des effets avantageux pour le très court terme, comme pensent éventuellement les directions du bloc BAO si cette activité (la pensée) les séduit, cette grossière violation de la souveraineté nationale, pour employer un “concept” à la limite de la politesse, aura des effets dévastateurs sur le terme. Tout cela ne relève d’aucune stratégie, sinon de la stratégie du nihilisme relevant, elle, du réflexe pavlovien, avec absence totale de la mesure des conséquences qui va avec. Les directions politiques du bloc BAO sont totalement guidées par les événements, comme le montre cette absence de sens politique et de responsabilité stratégique dans cette sorte d’activisme.
Russia Today a un excellent reportage sur cette situation, le 11 décembre 2013. On y parle surtout de la haute fonctionnaire (c’est comme cela qu’on dit ?) du département d’État Victoria Nuland, fameuse pour ses vapeurs hystériques et ultra-interventionnistes sur tout ce qui bouge, mais d’autres politiciens du bloc BAO, notamment de sa branche européenne, ont aussi fait ou font leur ballade dans Kiev (le ministre allemand des affaires étrangères il y a trois jour), tandis que Ashton, la tête plus considérablement enflée et auréolée que jamais depuis l’accord avec l’Iran, siège sur place un jour sur deux en agitant les arguments de la raison occidentale triomphante. Tout cela est remarquable mais à peine surprenant de bassesse et de dérision, avec des effets possibles, – voir plus loin, après la citation, – dont nous doutons grandement qu’ils soient positifs, notamment pour les Ukrainiens et pour le bloc BAO lui-même. Il va sans dire, mais peut-être un peu mieux en l’écrivant, que l’opposition, saisie par la même ivresse contagieuse, ne réclame plus la signature de l’accord Ukraine-UE, mais la démission illico presto et sur le champ de l’actuel président de la république ukrainienne. (Suggestion pour compléter une si belle stratégie : pourquoi ne pas réclamer celle de Poutine, de démission ?) »
La suite ci-dessous :
 
Jean Vinatier
SERIATIM 2013

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: