Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 7 mars 2017

Situation politique enSablé(e) N°4340 11e année



Le vainqueur de la primaire François Fillon a réussi son coup de force dit du Trocadéro (discours et partisans), suffisamment pour dissuader Alain Juppé de lui re-disputer la première place, faire reculer le comité politique des Républicains : à la vérité ce parti est tout fragmenté à l’instar du parti socialiste où Benoît Hamon, vainqueur par KO de la primaire voit les pro-Valls et pro-Hollande le quitter pour monter dans le zeppelin Macron avec une palme particulière pour Anne Hidalgo qui soutient Macron (par ses adjoints interposés) et Hamon par son mari, le député Germain.
Les Républicains et le parti socialiste pourraient être les grands défaits le soir du premier tour puis disparaître des écrans radars. Les soutiens de Benoît Hamon et de François Fillon auront eu, ainsi, tout le loisir de voir de quelle manière auront été respectés les votes des citoyens, eux qui eurent le malheur de désigner ceux qui n’étaient pas destinés à occuper le devant de la scène.
Cette élection présidentielle qui était, au départ bouclée (il faut le rappeler et le redire) entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, les deux complices du traité de Lisbonne et de leur mépris pour le vote français de 2005 prend un nouveau tour par la mise sur orbite du leurre Emmanuel Macron où tout en diabolisant Marine Le Pen il serait fait en sorte que les deux s’opposent au second tour. Jeu dangereux, quitte ou double.
La France est un pays d’eau qui dort, qui supporte beaucoup, courbe l’échine plus longtemps que d’autres nations puis soudain effraie le monde par son réveil tellurique. Je ne sais si nous y sommes mais je sais que les tenants des pouvoirs attisent les braises, nous jouent les uns contre les autres sans se soucier de ce que pourrait susciter l’inconscient collectif. Les réseaux sociaux sont une bonne plateforme pour regarder et mesurer les températures.

Jean Vinatier
Seriatim 2017

Aucun commentaire: