Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 21 juin 2019

Kurdistan irakien : Bernard Kouchner en mission officielle….. N°4614 13e année



L’auteur s’étonne de la mainmise de la famille Barzani sur le Kurdistan irakien. On a  tendance à regarder l’Orient en fonction des seules frontières dessinées, pour la plupart d’entre-elles, par les Européens et Américains lors de la paix de Versailles et des traités qui en suivirent. Les vraies frontières se situent au niveau des tribus et des familles qui y prospèrent dont certaines sont nomades. L’Etat au sens européen y est une pure illusion, les Orientaux procèdent différemment. Il n’est pas certain que le Kurdistan Irakien fasse si désordre même s’il attise les querelles ancestrales, et c’est là le second point.
Les Orientaux sont d’accord pour n’être pas d’accord !
Ces observations valent pour le continent africain dans sa partie au-delà du Maghreb : frontières établies lors des formations des empires coloniaux.

« KURDISTAN IRAKIEN : LE QUAI D’ORSAY CONFIE UNE MISSION A L’AFFAIRISTE BERNARD KOUCHNER…par Richard Labévière

Les Etats-Unis ont réussi à déclencher une guerre asymétrique dans le golfe persique. Comme si la région en avait besoin ! Mais c’est bon pour eux, pour les cours du pétrole et les actions en bourse du complexe militaro-industriel : America first ! Les bruits de bottes et de torpilles atténuent le fiasco annoncé du fameux « deal du siècle », un « plan de paix globale » entre Israël, la Palestine et le monde arabe. Préparé par le propre gendre de Donald Trump, cette imposture, qui doit être dévoilée à Bahreïn le 24 juin prochain, vient d’être qualifiée de « morte née » par le ministre américain des Affaires étrangères Mike Pompeo lui-même… C’est dire ! Mais, pour ne pas être totalement ridicule, le même vient d’effectuer une tournée dans les pays arabes afin de s’assurer (chèques à l’appui) que les chaises ne seront pas complètement vides. Les « amicales » pressions ont surtout visé le Maroc et l’Egypte, les deux pays sunnites clefs du dispositif moyen-oriental de Washington. Par conséquent, la dernière petite guerre persique arrive à point nommé pour mettre toutes les difficultés de la région sur le dos de l’Iran. Voulant laisser se dissiper les fumées propagandistes, prochetmoyen-orient.ch reviendra sur ces différents événements, la semaine prochaine. »

La suite ci-dessous :
Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: