Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 17 juin 2019

Macron et l’épine madrilène N°4608 13e année



La mairie de Madrid est passée à droite grâce à une alliance des libéraux (Ciudadenos) avec le nouveau parti patriotique espagnol Vox. Le successeur de François Hollande s’est fendu d’un communiqué pour mettre en garde les libéraux.
Se posent deux problèmes pour Emmanuel Macron :
Sur le plan européen : voulant constituer un groupe dit Renaissance au parlement de Strasbourg qui regrouperait des libéraux progressistes présents dans toute l’Union européenne, apprendre que l’un des partis partenaire s’allie avec « l’extrême-droite » fait désordre. Les politiques des pays de l’Union, l’Allemagne surtout, ont bien noté la défaite électorale du Président français et ont peu gouté les propos de Mme Loiseau, notamment à l’égard du candidat de Mme Merkel. Dans le moment où une presque bataille de chiffonniers se déroule pour la répartition des postes, le handicap d’Emmanuel Macron est patent.
Sur le plan intérieur où il est beaucoup question de l’union des droites, la nouvelle madrilène ne peut qu’apporter de l’eau au moulin des acteurs favorables à ce type d’alliance ou accord local. Pour Emmanuel Macron qui a fait de Marine Le Pen une sorte de Godzilla nazi l’assurant d’une réélection automatique en cas d’un face-à-face au second tour, son édifice politique est potentiellement fragilisé.
On remarquera enfin, qu’Emmanuel Macron s’ingère sans finesse dans la vie intérieure d’un Etat souverain….

Source :


Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: