Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 29 juin 2009

Iran : fin de partie ? –N°492- 2e année

Les Iraniens descendent dans les rues de la capitale mais en moins grand nombre. Le candidat opposé à Ahmadinejad, Mousavi ne semble plus décidé à tenter la der des ders.
La République Islamique est entre les mains des clans les plus conservateurs. Nous avons bel et bien assisté à une révolution à l’intérieur du régime. C’est l’aile la plus attachée aux rigueurs islamiques qui fait le ménage.
Le Guide Suprême, Khamenei est un homme malade et sans successeur désigné qui s’est engagé publiquement du côté du Président réélu. Il n’offre aucune résistance au groupe ethno-religieux, Hojjatiyeh, conduit par l’ayatollah Yazdi et qui compte pour disciple le président Ahmadinejad.
Le patron des Gardiens de la Révolution, le major général Mohammad-Ali Jafari et les Basiji, milice paramilitaire, soutiennent Ahmadinejad très épaulé par son ministre de l’Intérieur, Sadegh Mahsouli.
L’aile réformatrice représentée par le président du Conseil du discernement, l’ayatollah Hashemi Rafsandjani, ancien Chef de l’Etat (1989-1997) ne parvient pas à engendrer une contestation depuis la ville sainte de Qom. Est-ce à dire qu’il est hors jeu ? Pour l’instant, il est isolé.
Cette révolution de sérail n’a pas empêché de créer une rupture puissante entre le régime et la population. Les mollahs les plus extrêmes s’appuient sur les couches les plus faibles de la population. Ils font face dans les grandes villes aux Iraniens les plus aisés et les plus riches qui réprouvent le tour de vis et la répression. Cependant, notons, que le bazar n’a pas bougé. Il est resté neutre. Pour combien de temps ?
Une page de la République Islamique est tournée. Depuis la disparition de Khomeyni en 1989, le régime a oscillé entre la souplesse avec les présidences Rafsandjani et Khatami (1989-2005) et la raideur depuis l’arrivée au pouvoir d’Ahmadinejad en 2005. L’aile dure du régime a mobilisé avec succès la population rurale en diabolisant les étrangers qui veulent empêcher le développement de l’Iran.
Mir-Hossein Mousavi était-il le bon candidat pour contrer Ahmadinejad ? C’est un homme du sérail ! Premier ministre pendant huit ans (1981-1989), il a été un dur soupçonné d’avoir approuvé le massacre dit des Prisons (plus de 30 000 tués) en 1988 et d’avoir couvert les attentats sanglants perpétrés au Liban contre les Américains et les Français.
L’étranger a soutenu bruyamment l’opposant malheureux à Ahmadinejad : en tête, l’Union européenne et la France qui n’ont pas ménagé leurs déclarations publiques.
Le Président Obama, plus discret, à laisser se défouler ses « alliés » N’a-t-il pas sur son bureau, le délicat retrait des Marine's d’Irak d’une part et d’autre part sa guerre en AfPak ? Enfin, il ne faudrait pas que la réélection du Président afghan Amin Karzaï suscite des critiques sur la régularité du scrutin ! D’un côté, peut-on diaboliser l’Iran et de l’autre côté, faire semblant de croire l’Aghanistan, pays démocratique ?
La Russie et la Chine appuient le Président reconduit Ahmadinejad. Elles donnent un nouveau message d’avertissement à l’Occident. Moscou et Pékin concurrencent rudement Washington dans ce pays incontournable pour les hydrocarbures et les routes énergétiques. L’Iran ferme ou ouvre la voie presque au milieu de l’Asie.
Les Iraniens voulaient-ils en soutenant Mousavi précipiter la fin de la République Islamique ou bien rester dans ce régime ? L’Iran fourmille d’associations, de clubs qui n’ont pas été fédérés et qui ne pèsent donc pas sur la vie politique. A-t-on vu surgir des rangs des manifestants d’autres leaders ? Non.
La société iranienne est ancienne, raffinée, sophistiquée. Elle ne fonctionne pas en mode binaire. Les Iraniens ont lâché le Shah parce qu’il était entre les mains de Londres et de Washington : leur nationalisme est réel. Ce sont eux qui trouveront la manière de passer à un autre régime.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés
Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr


Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Bénin, Bolivie, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Haïti, Inde, Irak, Iran, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, Russie, Sénégal, Serbie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam

Aucun commentaire: