Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 12 mars 2015

« La dérive totalitaire des démocraties par Léon Camus » N°3083 9e année

« [….]

Les dessous crapoteux de la loi Macron

Ajoutons à ce sujet, et au palmarès de la semaine, qu’en ce qui concerne les districts communaux refusant de se soumettre de bon gré à la politique des quotas sociaux et ethniques (sic ! le mot est officiellement lâché), l’État prévoit de recourir à la manière forte et d’imposer par la contrainte légale « la diversité sociale ». Autant punir l’eau et l’huile qui refusent obstinément de se mélanger ! Enfin la Loi Macron comporte un codicille [amendement] passé inaperçu qui prolonge et complète utilement dans le domaine économique la loi (scélérate osent dire certains !) Fabius-Gayssot, en instaurant un « secret des affaires », nouveau tabou en faveur des grandes entreprises transnationales. Il ne s’agit plus seulement de réprimer l’espionnage industriel, déjà prévu dans le code pénal (même si le dispositif existant est incomplet), mais d’interdire par extension toutes révélations gênantes sur des pratiques trop souvent exorbitantes du droit commun. Telles, par exemple, les méthodes peu orthodoxes d’optimisation – doux euphémisme - de la charge fiscale, de blanchiment ou de recyclage de fonds d’origines criminelles ou douteuses.

Techniques que maîtrisent à la perfection les nouvelles féodalités économiques et financières, entités au service desquelles se placent discrètement les gouvernements successifs. Car si le principe de protection du domaine industriel est bon et nécessaire, il n’en demeurera pas moins que rien n’empêchera un recours abusif à ce texte pour bloquer certaines révélations d’intérêt public. Informations dont la divulgation sera soumise au bon ou au mauvais vouloir, c’est-à-dire de l’arbitraire, d’une magistrature de moins en moins indépendante… Pour ne pas parler de prohibition totale, de black out, comme dans certains secteurs maudits de l’Histoire interdits a priori d’accès.
[….]
La suite ci-dessous :
http://www.geopolintel.fr/article927.html

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2015

 

Aucun commentaire: