Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 3 septembre 2009

Patagonie : l’UNASUR : Au nom des Sud-américains -N°517- 3e année

L’UNASUR est une jeune organisation panaméricaine qui a succédé en 2007 à la Communauté sud-américaine des nations, elle-même établie en 2004. Tous les Etats de ce continent en sont membres. Notons, au passage qu’étrangement la France (Guyane) n’a pas demandé un poste d’observateur.
L’annonce de l’installation de 7 bases états-uniennes en Colombie a donné le ton du sommet de l’UNASUR le 28 août à Bariloche en Patagonie. Une déclaration commune a été publiée et le Conseil de défense sud-américain a été saisi

Les critiques n’ont pas tardé sur la longueur des débats retransmis en direct à la télévision et la faiblesse apparente du texte final qui soulignait notamment : « la présence de forces militaires étrangères ne doit pas menacer la souveraineté et l'intégrité d'un pays sud-américain, ni la paix et la sécurité de la région »²
L’absence du Président colombien, Alvaro Uribe a été regardée comme un désaveu cinglant apporté à la crédibilité de l’UNASUR. Le Brésil et l’Argentine, deux puissances fort liées sur le plan nucléaire, ont, pourtant, été d’une grande vigueur sur le problème posé par ces nouvelles bases militaires US censées n’être là que pour lutter contre les cartels de la drogue.
Une seconde réunion est prévue dans les jours à venir:
« pour tenter de définir des mécanismes de contrôle de la présence militaire américaine en Colombie…»
A première vue cette ligne ressemble à un copier/coller d’un compte-rendu d’une réunion de l’OTAN. Mais l’Amérique du Sud, contrairement, à ce que l’on feint de croire, comprend très bien la nécessité de rappeler que la souveraineté nationale doit être entendue au plein sens du terme et que l’UNASUR ,dés lors, en serait le porte-parole.
Le Président brésilien, Lula da Silva, voulait convier le Président Obama afin qu’il s’explique sur cette extension armée. Le locataire de la Maison Blanche s’il avait agréé cette invitation aurait été presque devant un tribunal ! En fait, le Brésil, fort de son développement économique, entend jouer à parts égales avec les Etats-Unis. Les souvenirs tragiques laissés par toutes les dictatures sud-américaines toutes financées directement ou non par la CIA sont présentes dans tous les esprits. Et la destitution du
Président hondurien rappelle ô combien que le danger n’est jamais très éloigné.
Les Etats réunis à Bariloche entendent circonvenir toute dérive militaire américaine par une surveillance active. Principe intéressant parce qu’il oublie de tenir compte de la faiblesse du Pentagone et du désordre régnant au sein des agences de renseignement. Est-ce le seul unilatéralisme nord-américain –après le refus de l’Equateur de prolonger l’existence de la base de Manta- plus que tout autre chose qui vexe et horripile les Sud-américains ? Où la crainte de l’emprisonnement via les 700 bases US réparties sur les 5 continents comme le souligne Pepe Escobar ?
³
L’Amérique centrale, le Mexique ne parvenant pas à poser de justes bornes aux choix de son voisin du Rio Grande, le Brésil a-t-il tort de hausser le ton soutenu par les nations hispanophones ?Non.
Le sommet de l’UNASUR est une étape importante vers l’émergence de l’Amérique du Sud comme puissance continentale avec des institutions communes dont le futur parlement qui siégera à Cochabamba en Bolivie. Nous sommes, naturellement, au commencement avec une foule d’obstacles mais c’est cette dynamique positive qui importe. Cette démarche continentale rejoint les projets, pan asiatique, panafricain et met l’Union européenne, les Etats-Unis face à de nouvelles donnes.

Le Président brésilien n’est pas anti-américain, il veut tout simplement que l’Amérique du Sud soit elle-même dans ses choix stratégiques. Les Européens feraient bien d’ouvrir les yeux et de commencer à penser en individus libres.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés

Site de l’UNASUR :

http://www.unasur.org/


Notes :

1-Déclaration de Bariloche (espagnol) :
http://www.latinreporters.com/amlatUnasurDeclarationBariloche28082009.pdf


2-
http://www.dedefensa.org/article-leur_doctrine_de_monroe__31_08_2009.html

3-US's 'arc of instability' just gets bigger:
http://www.atimes.com/atimes/South_Asia/KI03Df01.html

Sources :
L'Unasur surveillera tous les accords militaires en Amérique du Sud :
http://www.latinreporters.com/colombiepol29082009.html

Una victoria para Uribe, que logró neutralizar la ofensiva en su contra :
http://www.clarin.com/diario/2009/08/29/elmundo/i-01987988.htm

Dichosa Colombia... tan cerca de EE.UU :
http://www.elespectador.com/columna159110-dichosa-colombia-tan-cerca-de-eeuu


Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzegovine, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guinée, Haïti, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine , République Dominicaine, Russie, Sénégal, Serbie, Somalie, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yemen

Aucun commentaire: