Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 22 juin 2016

Brexit : « j’aime l’Europe mais j’aime pas l’Union européenne »1 N°4183 10e année



Regardant ce soir Euronews, je vis John Major, succédant à David Cameron, assurer ses compatriotes que jamais la Turquie n’entrerait dans l’Union européenne (elle piétine depuis trente ans, assure-t-il) et que jamais l’espace de Schengen n’atteindrait la Tamise. Le reportage suivant, nous montra le ministre turc se déclarant assuré du soutien du gouvernement britannique pour faciliter l’adhésion de son pays.
La volonté de la chancelière allemande est bien de faciliter les migrations turques, ce vœu est soutenu par la Maison Blanche et tous les tenants des non-frontières. L’adhésion turque n’en sera que plus proche et l’espace de Schengen inclura l’île de langue anglaise.
Me répétant, je considère que les nations-monde comme le Royaume-Uni et la Turquie ne doivent pas s’insérer dans cette Union au risque de l’étouffer et de rendre impossible  son émergence ; au contraire, devons-nous établir avec leurs gouvernements des accords d’articulation dans tous les domaines devant renforcer la puissance de l’Union.
Jeudi et la nuit de jeudi à vendredi seront des moments intenses. Nous verrons bien si le peuple britannique aura su garder la tête froide face aux semonces, menaces parvenues de toutes les « élites ». On n’en finirait pas de dresser la liste de tous les corps de métier devant effrayer les habitants de cette île. Nigel Farage eut le mot de la fin de la campagne référendaire en disant que vendredi le Royaume-Uni aurait un drapeau ou celui de l’Union européenne ou celui de l’Union Jack…
Paraphrasant le comte d’Auteroche, j’écris, Messieurs les Anglais votez les premiers……


Source :

Jean Vinatier
Seriatim 2016

Aucun commentaire: