Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 27 juin 2016

Europe : « Echecs » et « « Fluctuat nec Brexitur » N°4189 10e année



« Echecs par Zébu

[….]Le résultat du référendum au Royaume-Uni a démontré l’échec de l’Europe à se dissocier des politiques néolibérales menées par les gouvernements successifs, que l’on pourrait qualifier de ‘guerre aux pauvres’. Et puisque l’on pose une question aux ‘gueux’, imprudemment exposée par un Premier Ministre sous pression face aux souverainistes de l’UKIP, ceux-ci y ont répondu comme l’on sait. C’est l’échec d’une Europe sanctionnée par là où elle a fauté, c’est-à-dire au Royaume-Uni, le royaume du néolibéralisme sans entraves dont on ne peut que constater les résultats, politiquement, économiquement et socialement.
[….]
La suite ci-dessous :

« Fluctuat nec Brexitur, par Timiota 

Le dicton « fluctuat nec mergitur » évoque une certaine résilience, que Lutèce a déclarée sienne, d’encaisser les vagues (les flots et leurs fluctations) sans couler.
Nous assistons dans le cas du BREXIT aux effets d’amplification des bêtises, (du « fluctuat ») d’institutions ou de responsables politiques, effets qui deviennent de plus en plus nocifs au fur et à mesure que leur pouvoir s’accroit. Avec le « désunissement du royaume uni », une balkanisation et de nouvelles zones d’influence en liberté surveillée par les grandes puissances (comme ce fût le cas de la Yougoslavie) deviennent du jour au lendemain de réelles possibilités à l’ouest de l’Europe  (Ecosse prête au départ, Irlande prête à une réunification, City en amarrage incertain…). La fluctuation commence à faire mal parce qu’elle dépasse son but initial.
La suite ci-dessous :

Jean Vinatier
Seriatim 2016

Aucun commentaire: