Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 14 février 2017

« Le rassemblement : "quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup" ! par Laure Zudas N°4313 11e année



Il est vrai qu’entendre Benoît Hamon dire qu’il abolirait la loi sur le travail tout en maintenant la candidature d’El Khomri est du même foutage de gueule que le chef de rayon (Manuel Valls) et sa promesse de supprimer le 49-3

« Ainsi le voilà revenu le temps du “dialogue” et du “grand rassemblement de la gauche”, cette Arlésienne qui refait surface à chaque élection, aussi ponctuelle qu’un coucou Suisse. Et l’on voit donc fleurir, très en avance sur le printemps, des pétitions et des tribunes qui en appellent à notre responsabilité, agitent l’épouvantail FN, prophétisent la mort de la gauche, s’effraient d’un risque majeur pour la France, etc.
Entendez-vous, discutez entre-vous, rassemblez-vous”, nous dit-on sur tous les tons.
Alors discutons... puisqu’on fait mine de nous le demander.
J’espère que vous ne m’en voudrez pas de commencer cette discussion en pointant d’abord ce qui l’obère. Parce que discuter des sujets sur lesquels nous sommes d’accord, pardonnez-moi, je n’en vois pas l’utilité.
Passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné...
« - Je suis totalement d’accord avec vous, mon cher.
- Vous êtes bien aimable mon bon ami et je tiens à vous signaler que je ne le suis pas moins. D’ailleurs j’approuve totalement ce que vous dites.
- Comme vous êtes obligeant ! Laissez moi vous dire, à mon tour, à quel point votre avis rejoint le mien.
- Dites, dites, je vous en prie, mais permettez-moi, avant toute chose, de préciser que vous avez raison... etc, etc..
 ».
Sauf à mettre artificiellement en scène le mythe de “la gauche rassemblée”, en balayant sous le tapis les désaccords de fond et de forme (les deux vont toujours ensemble et ne sont pas anecdotiques), on sait où cela mène, on a déjà donné avec le Front de Gauche. Et là, ne comptez plus sur moi.
Le “rassemblement de la gauche”, ceux qui me connaissent savent déjà ce que j’en pense : inutile, pas d’actualité, incapable de renverser la table, mais surtout, surtout, une mauvaise réponse à la question posée par un nombre croissant de personnes : comment fait-on pour sortir du merdier dans lequel “la gauche” et la droite, ont contribué à nous mettre ?
Adonc, le grand rassemblement serait la solution à nos problèmes !
La suite ci-dessous :



Jean Vinatier
Seriatim 2017

Aucun commentaire: