Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 15 mai 2014

« Le « Printemps érable » de retour : À nous la Rue! À nous le Monde! » par Claude Jacqueline Herdhuin N°1798 8e année

« [….]
Une solidarité internationale est de plus en plus tangible depuis ces dernières années. Une conscience sociale est à l’ordre du jour et il est de moins en moins possible de faire avaler aux populations des mesures d’austérité injustes. Le mouvement social était d’abord ouvrier. Petite-fille et fille d’ouvrier, les repas dominicaux de mon enfance étaient toujours politiques. Je me souviens de mon grand-père parlant de la grève du chronométrage des 4 et 5 décembre 2012 à l’usine Renault de Boulogne-Billancourt. Une grève contre le Taylorisme, venu directement des États-Unis. Je ne dresserai pas ici la liste des grèves dont il a été discuté autour de la table familiale et auxquelles mon père et mon grand-père ont participé. Mais je dois avouer que cela a profondément marqué mon imaginaire, en plus de faire de moi une militante.

Avec le temps, le mouvement social s’est élargi pour intégrer les membres de différents groupes sociaux qui partagent les mêmes valeurs et luttent pour un objectif commun. Aujourd’hui, au-delà de l’injustice sociale, qui a toujours existé et contre laquelle nous devons lutter sans relâche comme nos grands-parents et nos parents l’ont fait, se trouvent des valeurs. Des valeurs fondamentales pour lesquelles nous devons nous battre. Ce sont : la justice sociale, le respect des droits civils et des libertés civiles, le droit à la dignité.

La justice sociale n’est plus qu’un leurre. Il n’est plus nécessaire d’en faire la preuve. Sur le site des Nations Unies sur la Journée mondiale de la justice sociale, nous pouvons lire : « La justice sociale est fondée sur l’égalité des droits pour tous les peuples et la possibilité pour tous les êtres humains sans discrimination de bénéficier du progrès économique et social partout dans le monde. Promouvoir la justice sociale ne consiste pas simplement à augmenter les revenus et à créer des emplois. C’est aussi une question de droits, de dignité et de liberté d’expression pour les travailleurs et les travailleuses, ainsi que d’autonomie économique, sociale et politique. »
[….] »
La suite ci-dessous :
http://www.mondialisation.ca/le-printemps-erable-de-retour-a-nous-la-rue-a-nous-le-monde/5379907

 
Jean Vinatier
SERIATIM 2014

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Angola, Arabie Saoudite, Argentine, Arménie, Australie, Bahamas, Bangladesh, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzégovine, Brésil, Burkina Faso, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Costa-Rica, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto-Rico), Equateur, Ethiopie, Ghana, Gabon, Gambie, Géorgie, Guatemala, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Islande, Israël, Jamaïque, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Laos, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Panama, Pérou, Philippines, Qatar, République Centrafricaine, République Dominicaine, Russie, Rwanda, San Salvador, Saint-Marin, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Syrie, Taiwan, Thaïlande, Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM, Nouvelle-Calédonie, Polynésie, Saint-Pierre–Et-Miquelon), Ukraine, Uruguay, Vatican, Venezuela, Vietnam, Yémen

 

Aucun commentaire: