Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 23 septembre 2015

« Migrants et boat people par M.AKL » N°1410 9e année



« J'ai reçu cet article par courriel. J'ignore tout et de l'envoyeur et de l'auteur. J'ai cependant estimé qu'il était suffisamment intéressant pour être publié. Aux lecteurs de LGS de juger.
Byblos

« Un nouveau débat semble vouloir s’ouvrir à propos des migrants Moyen-Orientaux, pour justifier ou non l’accueil de ces migrants.
D’un côté il y a ceux qui disent que, parce que la France s’était mobilisée pour sauver des milliers de boat people, elle ne peut pas faire moins avec les « réfugiés syriens ».
De l’autre, il y a ceux qui disent : ah ben non !
Ce n’est pas du tout pareil.
Les voilà partis, pour certains, à énumérer les différences, même les plus déroutantes comme : les Vietnamien ne crient pas « Bouddha est grand, » eux.
Ça me rappelle un reportage du temps où l’Afrique du Sud se dirigeait vers la fin de l’apartheid.
Un Sud-Africain avait répondu à une question du journaliste en lui disant : « Vous voyez bien que nous sommes différents. Regardez-les, ils ont les cheveux crépus et pas nous.
Comment voulez-vous que nous vivions côte à côte avec eux ? »
En ramenant le débat des migrants sur le terrain franco-français, on entre dans un domaine parfaitement géré depuis des décennies et où tout le monde est à l’aise.
La conscience politique du Français moyen à été cantonnée à sa vie immédiate et à ce qu’il voit, et s’il ne voit rien, on pourra lui montrer ce qu’il doit voir.
Pour le reste, c’est une affaire de spécialistes ; trop compliqué. Mais le débat sur les nouveaux migrants sort largement du cadre des querelles franco-françaises habituelles.
Ce phénomène promet d’avoir des répercussions aussi importantes, sinon plus, que le les boat people.
Pour voir la similitude des deux phénomènes, rappelons quelques faits.
[….]
La suite ci-dessous :


Jean Vinatier
Seriatim 2015

Aucun commentaire: