Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

lundi 11 novembre 2019

Macron à tous les morts N°4705 13e année


En ce jour d’armistice, Emmanuel Macron a rappelé à notre mémoire les soldats, dont ceux de l’empire français. C’est-à-dire ceux qui tombèrent dans les tranchées en 1914/1918, puis ceux qui connurent le martyr en mai/juin 1940 quand les nazis leurs refusèrent le statut de combattant, ceux qui participèrent à la Libération de la France, ceux qui allèrent en Indochine puis en Algérie. Aujourd’hui, en France, vivent dans l’oubli et la précarité  bien des descendants de harkis.
Etait-il nécessaire dans ce rappel mémoriel d’écrire à la présidence algérienne le 1er novembre dernier, cette fameuse Toussaint rouge qui vit en 1954 des dizaines d’attentats débuter la guerre d’indépendance ? Imagine-t-on la Reine d’Angleterre envoyer un mot au Président des Etats-Unis chaque 4 juillet ?
Il est juste que la France n’oublie aucun combattant. On peut le faire sans avoir recours à la repentance.
Ce même jour, le Président Macron a inauguré un monument dans le parc Citroën dédié aux soldats français tombés lors de missions extérieures (OPEX). C’est bien d’éclairer (si j’ose l’écrire) les hommes de l’ombre. Cela nous rappelle que la France quoique en paix est malgré tout en guerre et la guerre a toutes les formes possibles. Il n’est pas rien pour un volontaire d’accepter des missions physiques où il risque sa vie acceptant que nul ne sache où il est, où il tombe, parfois. C’est bien pour les familles et nos compatriotes. N’oublions pas que si nous pouvons encore aller et venir sans trop d’inquiétude, croire à la pérennité de notre de vie, nous le devons directement, indirectement à ces « ombres ».

Jean Vinatier
Seriatim 2019

Aucun commentaire: