Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 10 décembre 2008

Edito : Bernard Kouchner : « j’ai eu tort » N°359 - 2eme année

« j’ai eu tort de demander la création d’un secrétariat d’Etat aux droits de l’Homme » !
Rama Yade se souviendra longtemps de cette gifle envoyée par son ministre de tutelle, Bernard Kouchner, le jour du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme !
Sur le fond, le propos du ministre des affaires étrangères se défend-il ? Comment les Droits de l’Homme peuvent-ils être un ministère ? A quoi a servi ce secrétariat ? A rien ou presque hormis les bavardages. Est-ce un signal adressé aux peuples, la France ne considérait plus les Droits de l’Homme comme une partie intégrante de sa politique ? Est-ce un avertissement à l'adresse des Congolais, des Palestiniens, des Chinois, des migrants sans papiers....etc?
Sur la forme, choisir ce jour pour régler ses comptes avec Rama Yade n’est absolument pas politique, il apparaît comme un abandon en rase campagne dans un monde où les libertés rétrécissent et les surveillances se renforcent!
Rappelons-en certains sur les 30 que comptent la Déclaration
:

« Article 5 : (p.e : Guantanamo, Abu Ghraib)
Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 9 : (p.e : vols secrets de la CIA, Patriot Act)
Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

Article 10 : (p.e : Guantanamo)

Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle.

Article 12 (p.e : fichiers de police, lois et dispositions sécuritaires)
Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

Article 19 : (p.e : liberté en danger sur le Net)

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Article 22 : (p.e : danger envers la santé publique)

Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels indispensables à sa dignité et au libre développement de sa personnalité, grâce à l'effort national et à la coopération internationale, compte tenu de l'organisation et des ressources de chaque pays.

Article 24 : (p.e : travail dominical)

Toute personne a droit au repos et aux loisirs et notamment à une limitation raisonnable de la durée du travail et à des congés payés périodiques »


Jean Vinatier

©SERIATIM 2008

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Aucun commentaire: