Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 3 décembre 2008

Edito : Santini : Aux chiottes la Princesse de Clèves ! N°350 - 2eme année

Si les personnes âgées de la ville d’Issy-les-Moulineaux s’interrogent sur la raison pour laquelle leur maire et secrétaire d’Etat, André Santini ne leur fournit au moment de Noël que des chocolats et point de livres, la réponse est tombée hier : C’est trop élitiste ! André Santini qui aime le luxe et les clubs de cigares fréquentés par les rupins dodus, choisit donc de cultiver la gourmandise de ses administrés plutôt que de favoriser tel ou tel engouement culturel. Aux chiottes donc Mme de Lafayette et sa Princesse de Clèves !
Dans le cadre de la réforme des concours administratifs pour les catégories B et C, André Santini propose de supprimer les questions relatives à la culture générale. Pour quelle raison ? Privilégier les compétences plutôt que les connaissances. Pourquoi ? Selon le secrétaire d’Etat, pour ces emplois point n’est besoin de savoir qui était le capitaine Dreyfus ou la couleur du cheval blanc d’Henri IV. En effet, le gouvernement observe que pour nombre de français fraîchement naturalisés le degré de culture générale formerait un obstacle discriminatoire. Adieu donc les guichetiers, les magasiniers à l’esprit délié et facétieux. Fini les titis parisiens qui nous rappelaient les Audiard, les Prévert, les Brassens. Fini la gouaille, bonjour le texto !
Au nom de l’égalité des chances, le gouvernement introduit une discrimination incroyable : partir du principe qu’un Français tout juste naturalisé serait inculte est proprement scandaleux. La culture générale serait-elle réservée aux Français historiques ? Un Tunisien, un Congolais, un Chinois n’a donc pas de culture générale ?Bravo !!!
Pourquoi le gouvernement ne s’en est-il pas tenu à un dépoussiérage ? L’objectif n’est-il donc pas de créer une ségrégation culturelle et sociale ? On assiste à l’application de mesures de discriminations sociales terribles. On divise la société française en catégories en veillant aux inégalités et tout cela sous le triptyque
« Liberte, Egalite, Fraternité » et de la Déclaration des Droits de l’Homme !
Que sera une fonction publique si de tels principes sont adoptés ? Demain on demandera au corps enseignant de réduire le niveau de culture générale selon les adresses des lycées et des collèges. Le message est clair : on veut des robots compétents, pas des hommes qui réfléchissent.

Jean Vinatier

©SERIATIM 2008

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Aucun commentaire: