Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 30 octobre 2009

Europe : Blair ou Junker ? –N°560- 3e année

Dans quelques jours les Chefs d’Etat et de gouvernements européens se réuniront pour discuter du choix du futur Président du Conseil européen et du ministre des Affaires Etrangères, l’esprit plus serein, le traité de Lisbonne n’ayant plus d’obstacle en vue.
Jean-Claude Junker et Tony Blair ont fait actes de candidature, si le premier a tous les caractères valables pour postuler, le second n’en possède aucun ! Tony Blair est un citoyen britannique dont le pays n’appartient à l’Union que par des protocoles particuliers. De plus, le Royaume-Uni n’appartient ni à la zone euro, ni à l’espace de Schengen. Tony Blair symbolise au plus haut degré l’alliance avec les néo-conservateurs américains et ses mensonges criminels devant les Britanniques et l’opinion publique mondiale pour justifier l’invasion de l’Irak en 2003. Ensuite, la possible victoire des conservateurs anglais en mars prochain risquerait de créer une situation embarrassante : Imaginerait-on un David Cameron élu à Londres face à un travailliste nommé par les Européens ? Enfin dans l’exercice de son actuelle fonction, représenter le Quartet européen en Orient, Tony Blair n’est guère présent : Lors de l’offensive israélienne sur Gaza, n’inaugurait-il pas à Londres en VIP des boutiques de mode ? Bref, ce "
Tartuffe à Bruxelles " comme l’écrit l’éditorialiste de La Tribune Sophie Gherardi n’est pas concevable. Mais n’est-il pas déjà surréaliste et désolant que le candidat Tony Blair ait pu faire campagne avec les encouragements de plusieurs puissances dont celle de la France ?
Face à lui, l’ambition de Jean-Claude Junker, l’actuel Premier ministre du Luxembourg, tient la corde à l’exception de son tempérament très autoritaire. Si avoir la nationalité d’un petit pays convient aux grandes nations comme l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie ; veulent-elles, néanmoins, choisir pour la présidence une femme ou un homme doué d’un véritable caractère, prenant au pied de la lettre l’ensemble de ces attributions ? On en doute : La preuve, Berlin et Paris n’avancent aucune personne de leur nationalité respective. N’est-ce pas le signe que l’on recherche un candidat consensuel qui ne répugnerait pas à inaugurer seulement les chrysanthèmes ?
Est-ce cela l’Europe du traité de Lisbonne ?

Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzegovine, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guinée, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Niger, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine , République Dominicaine, Russie, Sénégal, Serbie, Singapour, Slovénie, Somalie, Suisse, Thaïlande,Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: