Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 9 octobre 2009

Inde : sécuriser sa Ruhr dans le « corridor rouge » –N°546- 3e année

Les groupes Arcelor-Mittal¹, Tata et Infosys (le géant indien de la technologie d’information) attendent avec impatience que leur gouvernement déclenche une vaste offensive militaire dans les Etats d'Orissa, du Bihar, du Jarkhand, du Chhattisgarh et surtout dans le Bengale occidental dont la capitale est Calcutta.
Officiellement, New Delhi enverrait une force de 100 000 hommes pour vaincre les rebelles maoïstes ou naxalites
dans le corridor rouge qui s'étend sur plus de 90 000 km2, de la frontière népalaise, au nord, jusqu'aux côtes du Sud-ouest². Cette action militaire ferait fuir, par contre-coup, des milliers de paysans pauvres de plusieurs tribus dont celle de Lalgarth qui refusaient jusqu’à ce jour de céder leurs terres aux groupes industriels tel Arcelor Mittal et son projet d’investissement dans le Jarkhand de plus de 20 milliards de dollars. Le gouvernement indien ferait donc d’une pierre deux coups !
Le Bengale occidental gouverné par le parti communiste indien contient de grandes ressources énergétiques, charbon, fer, acier. L’une des provinces de cet Etat, l’Asansol-Durgapur, n’est-elle pas surnommée la Rhur de l’Inde : aciéries de SAIL, d’IISCO, le complexe HALDIA qui regroupe les industries chimiques et pétrochimiques ?
L’Etat indien voudrait, également, mettre un terme aux querelles frontalières avec le Bengladesh ex-Bengale ou Pakistan oriental. La guerre des enclaves³, conséquence de l’époque des roitelets locaux qui jouaient au sens propre des parties de leurs territoires, laisse toute la population qui y vit dans une grande pauvreté, sans infrastructure routière.

Le Bengale occidental, enfin, est au contact d’une zone géostratégique avec la Chine via
les Etats himalayens (Népal et Bhoutan)
Pourquoi cette brusque activité militaire de la part d’une Nation toujours présentée comme démocratique et par conséquent pacifique ? Le gouvernement indien appréhende les actions des forces musulmanes et naxalites ( maoïstes du parti communiste indien marxiste-léniniste) New Delhi garde en mémoire les commandos suicides à Mumbaï (Bombay) et n’a pas apprécié le rôle joué par
les maoïstes népalais dans le renversement de la monarchie en décembre 2007. Depuis leur départ du gouvernement de coalition, ils sont de nouveau libres de soutenir leurs « frères » indiens naxalites qui ont fourni, également, un appui logistique aux Tigres tamouls récemment vaincus par le gouvernement sri-lankais. Les combats s’annoncent rudes entre l’armée indienne et les naxalites qui luttent depuis 1967 avec le risque de les unir, provisoirement, aux tribus paysannes.
A ces considérations s’ajouterait la montée en puissance des mouvements nationalistes qui excitent à la haine contre, par exemple, des chrétiens et des séparatistes régionaux. Cette offensive militaire embrasserait donc plusieurs objectifs qui mettraient en lumière les problèmes complexes de l’Union indienne. Pour la bourgeoisie anglo-indienne au pouvoir depuis 1947 ces défis ne sont pas minces, notamment, pour consolider sa supériorité devant une fédération de plus en plus contestataire.


Jean Vinatier

Copyright©SERIATIM 2009
Tous droits réservés

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Sources :

Bengale :

Article :
Shelley Feldman : La formation de l’État et de la nation bengalis : la partition et les déplacements revisités in Revue internationale des sciences sociales, 2003/1 - N° 175, pp121-132
http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=RISS&ID_NUMPUBLIE=RISS_175&ID_ARTICLE=RISS_175_0121

Carte des enclaves
3-
http://geosite.jankrogh.com/enklaver/CoochBehar_Annotated.jpg

Inde et le Bengale occidental
Rapport Sénat 2009
http://www.senat.fr/ga/ga83/ga8310.html

Rapport Sénat 2005
http://www.senat.fr/ga/ga57/ga575.html

Naxalite :
Carte :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:India_Naxal_affected_districts_map.svg

Articles :
Monde Diplomatique :
http://www.monde-diplomatique.fr/2007/12/GOUVERNEUR/15393

2-
http://www.aujourdhuilinde.com/actualites-inde-les-naxalites-revolutionnaires-armes-de-la-jungle-indienne-1742.asp?1=1

Asiatimes :
Siddharth Srivastava: “India plans all-out attack on Maoists”
http://www.atimes.com/atimes/South_Asia/KI29Df01.html

CEPRID (site hispanophone avec traduction française) : 2 articles d’Alberto Cruz: le premier sur le naxalisme, le second sur la gauche indienne

http://www.nodo50.org/ceprid/spip.php?article291

http://www.nodo50.org/ceprid/spip.php?article302

Blog : Conflits oubliés
http://conflitsoublies.blogspot.com/

Arcelor
1-
http://sanhati.com/news/1038/

In Seriatim:Sri-Lanka, Bhoutan, Népal, Inde (voir sur le côté gauche du blog)

http://www.seriatimonline.com/2009/05/sri-lanka-lile-ne-sera-pas-un-second.html

http://www.seriatimonline.com/2008/11/bhoutan-un-royaume-bio-stratgique.html
http://www.seriatimonline.com/2008/01/bhoutan-et-npal-dans-le-grand-jeu-sino.html
http://www.seriatimonline.com/2008/04/1789-au-npal.html

Internautes : Afrique du Sud, Albanie, Algérie, Arabie Saoudite, Argentine, Australie, Biélorussie, Bénin, Bolivie, Bosnie Herzegovine, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Chili, Chine (+Hongkong & Macao), Chypre, Colombie, Congo-Kinshasa, Corée du Sud, Côte d’Ivoire, Djibouti, EAU, Egypte, Etats-Unis (30 Etats & Puerto Rico), Gabon, Géorgie, Guinée, Haïti, Honduras, Inde, Irak, Iran, Islande, Israël, Kenya, Liban, Libye, Liechtenstein, Macédoine, Madagascar, Malaisie, Mali, Maurice, Maroc, Mauritanie, Mexique, Moldavie, Monaco, Népal, Nigeria, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Ouzbékistan, Palestine, Pakistan, Pérou, Qatar, République Centrafricaine , République Dominicaine, Russie, Sénégal, Serbie, Somalie, Suisse, Thaïlande,Togo, Tunisie, Turquie, Union européenne (27 dont France + DOM-TOM & Nouvelle-Calédonie, Polynésie), Ukraine, Uruguay, Venezuela, Vietnam, Yémen

Aucun commentaire: