Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 12 septembre 2008

Jeff Koons : un « Mickey l’Ange¹ » à Versailles ? N°285 - 2eme année

On se dispute beaucoup à Versailles ! Nous sommes loin de toute querelle curiale comme il en a existé de 1682 à 1789. Quel est donc ce bruit et cet agacement ? Eh bien tout simplement le début de l’exposition de quelques œuvres de l’Américain Jeff Koons dans les salles du palais et dans les jardins. C’est une première, c’est un scandale disent les uns, c’est splendide disent les autres.
Versailles est un palais construit par Louis XIV pour installer la monarchie absolue en un centre. Bien évidemment tous les artistes d’alors furent requis pour y accomplir des chefs d’ œuvres. Versailles lieu de pouvoir devint-il un musée lors de la Révolution française ?Non, il fut vidé de son contenu. Au XIXe siècle, Louis-Philippe appela des artistes contemporains pour exécuter les grandes heures historiques françaises dans le cadre de l’aménagement de la galerie des batailles. Le roi des Français ne fit-il pas inscrire au fronton :
« A toutes les gloires de la France » ? Palais toujours : Guillaume Ier y fut proclamé empereur allemand en janvier 1871, au lendemain de la fin de la première guerre mondiale les négociations s’y tinrent en 1919. Palais toujours quand le Parlement s’y rend en congrès. Palais toujours que visitent les monarques, les chefs d’état, quelques célébrités dont Michaël Jackson. Versailles ne cesse pas d’être le lieu unique de la majesté régalienne.
A l’inverse du Louvre transformé en musée in extremis par Lenoir en 1794 pour sauver de la destruction notre patrimoine, Versailles reste pour le monde et les Français le palais du Roi-Soleil et de Marie Antoinette. L’art à Versailles fut toujours au service de l’Etat pour la grandeur de la Couronne c’est-à-dire de la Nation. Si Louis-Philippe le dédie aux gloires françaises, c’est au nom de la réconciliation entre les Français divisés depuis 1789.
Les temps changent ? Certes ! Depuis Christine Albanel, qui a précédé Jean-Jacques Aillagon à la direction du domaine de Versailles, faire de ce palais une sorte de parc d’attraction chatouille les autorités sous couvert de besoin d’argent et d’accueillir toujours en plus grand nombre les touristes ! Ce dessein suffit-il à approuver l’exposition des objets de Jeff Koons ? Des internautes protestent :
« zadig : Jourdain expulse Louis XIV
C'est fait : M. Jourdain s'est emparé de Versailles. Il a fallu plus de trois siècles pour que la fable de Molière devienne réalité. C'est simplement le triomphe de l'argent-roi, de la vanité comme substitut de l'art. Jean-Jacques Aillagon et Koons ne sont que des épigones cravatés des maîtres à danser. Ils ont un bon client, un Jourdain rutilant en la personne de M. Pinault, quincailler monté en graine... Tout cela est moral, démocratique et exemplaire de la république des brasseurs d'affaires et des faiseurs de notoriété. Tapie, Pinault le même jour, ça fait quand même beaucoup. Au secours, Jean-Baptiste Poquelin ! Viens nous tirer de cette bêtise arrogante dorée à l'or fin ! »²
Que reproche-t-on à Jeff Koons ? D’aprés Ouest-France rien:
« C'est l'occasion de découvrir cet artiste de 53 ans qui n'a rien inventé, mais qui a su synthétiser avec talent les ready-made de Marcel Duchamp (comme son célèbre urinoir), le pop-art d'Andy Warhol et la statuaire ludique et monumentale de son aîné Claes Oldenburg. »³
Qu’est-ce qui ne va pas ? L’opinion publique suspecte une combine : Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre, ancien président de TV5 puis recruté par François Pinault pour magnifier sa fondation avant d’être nommé « patron » de Versailles, expose les œuvres de Jeff Koons l’artiste chéri de son ancien employeur ! Notons que la commissaire de l’exposition, Elena Geuna, serait toujours salariée de l’homme d’affaires français. Relevons aussi que ni la ministre de la Culture, ni l’Elysée n’ont émis un avis défavorable. Pas davantage le corps des conservateurs n’a-t-il bougé ! L’Etat accepte donc cette initiative en pleine connaissance de cause quand les Français devineraient, à tort ou à raison, un enrichissement de facto pour le trio : le milliardaire, l’artiste et l’homme choisi par l’Etat ?
Jeff Koons est un homme intelligent, cultivé, brillant dans les domaines qui le touchent. Il fait de son atelier une société artistique qu’il gère, développe comme un chef d’entreprise classique : chaque matin prés de cent personnes vont à l’usine, pardon à l’atelier. Cela ne l’empêche pas de cabotiner:
« Le dialogue entre l'art et l'argent ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est le dialogue entre l'art et le potentiel humain. Mon travail tourne autour de l'optimisme",»4
En lisant deux interviews celle d'octobre 1986 au Journal contemporary of Art (il aime déjà Louis XIV) et la dernière accordée à Paris-Match, Jeff Koons n’a pas succombé pas à la rêverie, communication et marketing sont ses partitions. S’il ne nous épargne aucun poncif, il sait, par contre, séduire les milliardaires d’aujourd’hui jusqu’à en faire ses agents lesquels travaillent à d’excellents retours sur investissement : Marcel Duchamp et Andy Warhol applaudissent là-haut, quel bon élève! Jeff Koons s’e complimente de sa tactique : faire se concurrencer les milliardaires sur son nom : Pinault n’est-il pas peu fier de collectionner les produits made in Koons les plus côtés au monde?On ne s’étonne pas qu’un internaute réagisse ainsi :
« bellini : art contemporain et capitalisme infantile
Pourquoi le capitalisme contemporain soutient-il l'art dit contemporain en général et Jeff koons en particulier? Tout etre normal se rend compte que l'"oeuvre" du dit Koons s'adresse aux 3 - 5 ans. Autrefois, à l'époque historique, l'art, c'était du sérieux, pour les grands, pour les gens cultivés. Dans notre monde post historique tout est pour les enfants... Mrs Pinault, Arnaud et autres capitaines d'industrie seraient-ils de grands enfants un peu naifs, un peu bèbètes? »²
Aucune naïveté ! Nous sommes dans une réalité, celle de la puissance redoutable et de l’impunité des « marchands » qui forcent les grilles de Versailles au nom d'un génial concepteur : vanité fait loi ? Cela n’annonce-t-il pas d’autres exigeances qui aboutiront à présenter des paires de tennis, des maillots de foot, des vélos, des sacs dédiés aux « gloires de la France » ?
Etrange, au XIXe siècle et au XXe siècle, les milliardaires remeublaient le château par respect et par souci d’honorabilité, ceux du XXIe siècle voudraient-ils se l’approprier ? Versailles, un château d’Etat à usages privés ?
Ces grandes fortunes ne réussissent-elles pas à être leurs propres barbares quand Jeff Koons en homme roué jouit de tous les avantages sans supporter les inconvénients ? L’Etat, lui, se dévêt de son rôle.
Jeff Koons est un
« Mickey l’ange » qui a capté la vanité des nouveaux maîtres de notre époque. It’s a good guy !

Jean Vinatier

©SERIATIM 2008

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr


Interviews Jeff Koons:

1-
http://www.parismatch.com/dans-l-oeil-de-match/reportages/jeff-koons-mickey-l-ange-contemporain/(gid)/49429

Jeff Koons, 1986:
http://www.jca-online.com/koons.html

Sources :

2-Réactions de lecteurs in :
http://www.lefigaro.fr/culture/2008/09/10/03004-20080910ARTFIG00334-toute-la-planete-reunie-a-versailles-pour-jeff-koons-.php

3-
http://www.lepoint.fr/actualites/mariage-du-pop-art-de-jeff-koons-et-du-classicisme-de-versailles/914/0/272705;jsessionid=D38F7B3C7C984B33644A58A957F1FCE6

4- Ouest-France :
http://www.ouest-france.fr/L-art-ludique-de-Jeff-Koons-bouscule-Versailles/re/actuDet/actu_3631-701194------_actu.html

5-Maurice Ulrich in :
http://www.humanite.fr/2008-09-09_Cultures_Faut-il-detester-Jeff-Koons

Autre sources:

http://www.lemonde.fr/culture/article/2005/08/30/jeff-koons-la-sexualite-c-est-l-objet-principal-de-l-art_683812_3246.html#ens_id=676746

http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/09/06/questions-autour-de-l-exposition-jeff-koons-au-chateau-de-versailles_1092267_3246.html

http://www.lemonde.fr/culture/article/2008/09/11/le-roi-soleil-avait-ce-pouvoir-absolu-de-creation_1094117_3246.html#ens_id=1091650

http://www.trendsnow.net/trends_now_/2008/08/guilty-yacht-by.html

Aucun commentaire: