Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

dimanche 23 novembre 2008

Edito : Vers le despotisme? N°340 2eme année

Quel que soit le verdict final, le parti socialiste offre aux Français un spectacle qui défie toutes les imaginations et annonce, s'il n'y est pas porté remède de très sombres jours pour notre démocratie.
Alors que la crise économique est de plus en plus menaçante, l’UMP poursuit son cycle de réformes sans tenir compte de la dégradation sociale qui frappe la majorité des Français. Le parti socialiste qui pouvait par un vote clair être un contre-pouvoir visible par nos concitoyens s’entre-déchire, ses leaders envisagent d’aller devant les magistrats pour les départager ! François Hollande, qui est encore
premier secrétaire, qui pouvait remettre les pendules à l’heure tient à suivre la procédure interne. On croît rêver !
Face à une situation intérieure française qui se dégrade et un Président, Nicolas Sarkozy ouvertement moqué par les grands dirigeants de la planète, Alain Juppé lance un avertissement sévère
!
Ce n’est pas tant de savoir qui de Martine Aubry ou de Ségolène Royal l’emportera en définitive qui compte mais de contempler l’étendue et la profondeur de la plaie d’une part et, pour conclure, de prendre acte, d’autre part, de la fin d’une certaine démocratie française laquelle s’efface au profit d’un seul homme gouvernant
depuis l'Elysée avec une équipe de gens dont aucun n’est élu. N’est-ce pas l’avènement du despote : « un seul, sans loi et sans règle, entraîne tout par sa volonté et par ses caprices » (Montesquieu) ?

Jean Vinatier
©SERIATIM 2008

Commentaires : Si vous n’avez pas de compte Gmail, et pour éviter le noreply-comment veuillez envoyer vos commentaires à :
jv3@free.fr

Aucun commentaire: