Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

jeudi 9 juillet 2015

Grèce/Allemagne : vers la tragi-démocratie ? N°3175 9e année



Ainsi les parlements, allemand et grec auront le dernier mot sur la crise grecque : quelle ironie ! Alors les dirigeants de l’Union européenne n’eurent de cesse d’abominer tout référendum parce que ce procédé en appel au peuple, les voilà, aujourd’hui, afin de se couvrir et se revêtir, enfin, d’une légitimité, s’en remettent à deux assemblées dont la singularité réside dans leur parfaite hostilité l’une pour l’autre….
Angela Merkel et Alexis Tsipras se placent donc en retrait de la pièce, la première par stratégie quand le second, pourtant renforcé par le référendum, semble aller à reculons. Telle qu’elle est l’assemblée grecque ne devrait pas dire « oui » au nom du « non », tel qu’il est le Bundestag n’aurait aucune raison de donner du lest à Angela Merkel. Et pourtant, l’histoire nous a enseigné les comportements déroutants d’une assemblée qui perd très aisément l’intérêt général pour des sentiments particuliers, une forme de veulerie, dès l’instant où l’exécutif ne semble plus décider à conclure sa propre politique.
Si nul ne peut prédire les résultats à venir, l’atmosphère générale prédominante est que le rideau tombera, non pas sur la pièce mais une première longue représentation. Quel que soit le résultat général, l’Union européenne et avec elle, l’eurozone, auront donné énormément de matières aux ultras des deux bords. Le continent européen poursuit sa période de glaciation sous laquelle la lave bout.
Tant de réunions, de coups de théâtre pour en arriver à ce dimanche, ne conforteront ni la démocratie, ni la structure technocratique européenne : la tragi-démocratie….. ?


Jean Vinatier
SERIATIM 2015

Aucun commentaire: