Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mercredi 29 juillet 2015

Turquie/USA :Sus aux Kurdes et pas trop contre Daech N°3193 9e année



Le néo-sultan et l’empereur du Potomac sont arrivés à la conclusion qu’il valait mieux bombarder les Kurdes que d’être contraints à détruire un Etat islamique qui les sert , en définitive, assez bien dans leurs calculs. On n’entend peu de critiques en Europe sur le triste sort réservé aux Kurdes qui viennent, pourtant, de priver Erdogan d’une majorité absolue et de se battre, non sans courage, contre les djihadistes. Mais nous sommes dans une région où tout le monde se combat y compris entre alliés. Du Caucase au Yémen, ce ne sont que luttes et destructions.
Washington n’est pas trop mécontent d’avoir su conduire Ankara à opérer sur deux fronts, kurde et état islamique, d’avoir obtenu la réouverture de base pour son aviation. C’est une manière d’entretenir le désordre turque. Erdogan, songe, par kurdes interposés, à réinsuffler un sentiment ultra-nationaliste alors même qu’il ne cesse pas de tourner en toupie. Le premier ministre turc aurait très bien pu soutenir la naissance d’un Kurdistan en Irak et en Syrie en échange de quoi les chefs kurdes eussent laissé à  Ankara le soin d’envelopper le PKK…..
La politique turque est en contradiction permanente, elle qui loupa le coche lors des révolutions arabes de 2010/2011. C’est une façon, aussi, de brider les tentations russophiles et eurasiatiques de la Turquie. Une fois de plus, la Maison Blanche manœuvre sur son champ le plus affectionné, le chaos !
Erdogan n’a rien d’un grand et tout du gribouille aux mains ensanglantées. Les Kurdes continueront à pleurer leur quotidien quand Daech se rira d’autant de combinaisons.


Pour lecture :


Jean Vinatier
 Seriatim2015

Aucun commentaire: