Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

vendredi 10 juillet 2015

Paris, déchetterie, déficit, judas d’arrondissement, candidate aux JO…. N°3177 9e année



Madame Hidalgo a renoncé depuis belle lurette à se battre contre l’ouverture des magasins le dimanche par son apologie du régime qatari, de même qu’elle a balancé dans le fossé la défense des parisiens pour complaire aux milliardaires en forçant la main sur le serres d’Auteuil, la Tour Triangle, la Samaritaine, la Poste du Louvre. Pour la Tour Triangle, elle a réussi à innover, sans doute via Jean-Louis MIssika, en dégotant 13 judas d’arrondissement : Rachida Dati, Emmanuelle Dauvergne (deux élus du VIIe arrondissement silencieuses sur le massacre du Champ de Mars pour l’Euro 2016), Pierre Lellouche, Bernard Debré, Jeanne d’Hauteserre, Jérôme Dubus, Éric Azière, Leïla Diri,  Éric Helard, Olga Johnson, Valérie Nahmias, Christian Saint-Etienne, Anne Tachene.
Madame Hidalgo est, également, incapable de conclure un conflit social qui dure depuis presque deux ans avec le personnel des piscines, de même avec celui des bibliothèques. Mais peu importe, dans sa cour d’ivoire elle veut métamorphoser sept places parisiennes pour faire…la fête ! Ni plus, ni moins !
Madame Hidalgo serait-elle une incapable ? Une marionnette ? Non, c’est la folie Hidalgo.
J’oubliais, le centre Beaugrenelle l’œuvre d’Anne Hidalgo pour les fortunés, se couvre précipitamment en échafaudages suite à la chute de baies vitrées. A quand, l’affaissement de la canopée (toujours pas réglée) ?  
Madame Hidalgo propose une consultation populaire de comédie sur la piétonisation de la rive droite puisque la question ne sera pas sur le oui ou le non mais sur  la dimension de la piétonisation. Ainsi va la mairie dispendieuse d’Hidalgo : plus de 320 millions distribués aux associations quand le déficit de la ville de Paris approche les 600 millions avec une dette en croissance. Consultation de comédie, également, pour l’organisation des Jeux Olympiques prévue en 2016 une fois la communication lancée à fond la caisse (et dans le bruit : Trocadéro, Champs de Mars, Palais de Tokyo, Invalides)
Hidalgo et sa cour se gaussent des colères parisiennes qui sont, celles, largement, de leur propre électorat : dans le Xe arrondissement, le canal Saint-Martin devenu une poubelle, les berges de Seine rive gauche une saleté, les jardins et parcs également quand le quartier Montorgeuil refuse la présence d’un McDonald’s  et les habitants de la rue de Rivoli s’insupportent des odeurs de chiche kebab. Idem pour le XIe (rue Jean-Pierre Thimbaud), les IIIe et IVe (Marais) où les riverains sont lassés par le bruit, la malpropreté….
Les Bobos se retourneraient-ils contre leur génitrice ? En réponse Madame Hidalgo et ses mignons (Missika, Broissat, Julliard) proposent la natation dans la Seine : et si les Parisiens les  mettaient dans leur eau croupie?  
La pisse, les étrons, les vomis, les concerts à répétition (comme au palais de Tokyo dès 22H30), les conflits sociaux, les insécurités, les incivilités, les 13 Judas veilleurs, la parodie de démocratie le CIO sera-t-il transporté d’enthousiasme … ?
« I Velib, I can fly » (pathétique titre d’une exposition organisée par la mairie de Paris)

Jean Vinatier
SERIATIM 2015

Aucun commentaire: