Info

Nouvelle adresse Seriatim
http://www.seriatim.fr

mardi 14 juillet 2015

Harper Lee : de To Kill a Mockingbird à Go Set a Watchman N°3183 9e année



Cette publication qui est une relecture originale d’une première édition, intervient, à la veille de la manifestation du 18 juillet dans un climat alourdit par la multiplication des faits divers dans l’ensemble des États-Unis, des incendies d’églises noires dans le Sud et in fine le retour sur le devant de la scène du drapeau des confédérés. En Europe, on croit que le drapeau du Sud est le seul apanage du Klu Klux Klan, c’est une réduction. Il est présent dans les mémoires des sudistes, qui ne furent pas tous des fanatiques esclavagistes, ainsi le général Lee. La question du drapeau est donc très sensible, elle touche autant l’Histoire que les mémoires superposées et affiliées.
Rappelons, enfin,  que le Nord s’il engagea le combat contre le Sud, officiellement, au nom de l’anti-esclavagisme laissa perpétrer le massacre de Noirs à New York en 1863 et maintint la ségrégation jusqu’en 1965. Les caractères américains sont complexes et très arrêtés que nous saisissons assez mal du fait même que nous idéalisons ce pays qui sait vendre, au sens mercantile, une perfection de monde « made in America ».

“L’auteure américaine de 88 ans publie aujourd’hui un livre qui fait sensation et qu’elle a écrit en 1957: la version originale, refusée par l’éditeur, de «To Kill a Mockingbird», une version beaucoup moins idéaliste du grand classique de la littérature américaine. Un mythe s’écroule.
[….]
La suite ci-dessous :



Jean Vinatier
SERIATIM 2015

Aucun commentaire: